Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Le président de la République en visite d’Etat et de travail au Ghana

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Le président de la République, Faure GNASINGBE, a entamé le lundi 24 novembre 2014 dans la soirée et jusqu’à mercredi, une visite d’ État et de travail au Ghana. Le chef de l’État, sur le tarmac de l’aéroport à Accra, a été accueilli par son homologue ghanéen John Dramani Mahama, ainsi que les membres du gouvernement et plusieurs personnalités de ce pays.

 
C” est un voyage inédit, selon le chef de l’ État. « C’est en effet la toute première fois dans la longue histoire entre le Togo et le Ghana qu’une visite d’ Etat vient sceller le partenariat entre ces deux États qui sont à la fois intimement lié par l’histoire et soudés pour toujours par la géographie » a déclaré M. Faure GNASSINGBE, au cours d’un diner officiel. Il s’est félicité des relations d’amitié et de bon voisinage entre le Togo et le Ghana. Ces relations, disent –ils, se sont souvent « parsemés d heurts », mais « les deux pays ont su transcender les difficultés de l’histoire et sont désormais engagés à construire une relation saine et empreinte de respect mutuel » a-t-il déclaré.

 
« Mon aspiration la plus profonde est de voir le Togo et le Ghana cheminer ensemble en parlant d’une même voix sur des questions qui comportent des enjeux majeurs pour nos citoyens » a –t-il poursuivi.

 
En réponse, John Dramani Mahama a salué la qualité des relations entre les deux États. « Lorsque le Togo gagne, c’est le Ghana qui gagne et lorsque le Ghana gagne, c’est le Togo qui gagne » a-t-il martelé.

 
Cette visite du Président de la République intervient quelques jours après l’inauguration par les deux chefs d’ États, du poste de frontière juxtaposé de Noepé.

 
Plusieurs activités sont inscrites au programme de ce voyage. Entre autres, MM. Faure GNASSINGBE et John Dramani Mahama lancent le 26 novembre à Aflao à la frontière Est du Ghana, les travaux du projet de connexion du réseau ferroviaire entre les deux pays. Ce liaison, destiné à développer les cimenteries, partira d’Aflao jusqu’ à la région de la Volta. Un projet de construction d’un pipeline d’eau potable d’Ada au Togo permettrait d’alimenter de nombreuses localités sur le parcours sera également sur la table des discussions.