Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Le professionnalisme s’impose aux comédiens togolais

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

Une vingtaine d’artistes comédiens togolais, vont améliorer qualitativement leurs prestations, grâce au réseau des structures de promotion du cinéma au Togo (RESPROCIT) et de l’appui du Fonds d’aide à la culture.

Plusieurs défis sont à relever dans ce sens et portent entre autres sur l’exercice vocal, la tenue sur scène, la culture physique, ainsi que l’attitude face à la caméra…

Souvent, l’improvisation surclasse la réalité lors des prestations offertes par ces comédiens togolais au public, et cette lacune n’est pas de nature à favoriser l’émergence de la carrière tant sur le plan national qu’international.

Le Togo a engagé des réformes susceptibles de favoriser l’essor du secteur culturel.

Le pays s’est doté d’une politique culturelle adoptée le 30 mars 2011, et qui a permis d’opérationnaliser en février 2013, le Fonds d’aide à la culture (FAC).

Au total, 129 œuvres artistiques (dont 99 arts et scènes et 30 arts plastiques) ont bénéficié du financement du fonds à hauteur de 525 millions de FCFA.

Face à un public international et national de plus en plus exigeant, le professionnalisme est un impératif pour la compétitivité.