Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Le projet  » 2 football pitches for Togo » démarre !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

Une cérémonie de pose de première pierre intervenue hier jeudi 18 juin 2015 à Lomé, marque le lancement du projet  » 2 football pitches for Togo ».

Initié par SOS Village d’Enfants TOGO et financé par  SOS Allemagne en partenariat avec le ministère Allemand de la Coopération Economique et du Développement, ce projet vise à aménager deux (2) terrains de jeux  à Lomé et à Kara précisément à Aflao Gakli et à Tomdè. L’idée est de promouvoir la sensibilisation des jeunes issus de milieux défavorisés sur les questions de développement socioculturel touchant leurs communautés à travers la pratique d’activités physiques, sportives et culturelles.

 

L’un après l’autre, le ministre en charge des Sports Mme Amouzou -Djaké Angèle et le président de la Délégation spéciale du Golfe, M. Kossi Aboka, ont remercié les initiateurs et exhorté les populations à accompagner le projet.
Il convient de noter que la mise en œuvre de ce projet se fera dans un cadre multi partenarial par SOS Village d’Enfants Togo porteur du projet d’une part, et d’autre part, le ministère des Sports et des loisirs et la Délégation spéciale de la préfecture du Golfe dont les rôles et les responsabilités sont contenus dans un protocole d’accord en vue d’assurer la durabilité du projet.

La durée d’exécution des travaux est d’un an.

 

Pour rappel, SOS Village d’enfants est une association humanitaire internationale apolitique et non-confessionnelle créée en Autriche en 1949 dans le but d’offrir à des frères et sœurs orphelins un cadre de vie familial et l’assurance d’une relation affective et éducative durable avec une mère SOS, jusqu’à leur autonomie.

Elle est membre de l’UNESCO avec le statut consultatif au Conseil économique et social de l’ONU  et a été nominée 14 fois pour le prix Nobel de la paix. Par ailleurs elle a  reçu en 2002 le Conrad N. Hilton Humanitarian Prize, plus haute récompense mondiale pour l’action humanitaire.