Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Le Togo et l’Allemagne ensemble pour la sécurité maritime et la lutte contre la piraterie dans le Golfe de Guinée

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

La sécurité maritime et la lutte contre la piraterie dans le Golfe de Guinée est au cœur d’un séminaire qui se tient depuis ce matin à Lomé et ce jusqu’au 20 mars prochain. Organisée par la Fondation Max Planck pour  la Paix Internationale et l’État de Droit  grâce à un financement du ministère allemand des Affaires Étrangères et en étroite collaboration avec les autorités togolaises, la rencontre est la troisième et dernière d’une série de séminaires relatifs à ce sujet d’une grande importance pour le Togo et la région ouest- africaine.

 

Au cours du séminaire,  des experts internationaux et nationaux vont discuter  des aspects pertinents du Droit de la mer au niveau international et national, ainsi que  des études de cas qui peuvent servir de point  de référence utile pour le travail pratique des participants.

 

35 experts de la sécurité maritime au Togo, venant de différentes institutions   telles que le ministère des Affaires Étrangères, le ministère des Travaux publics et des Transports, la Cour Suprême, la Brigade maritime, la Marine nationale et la Gendarmerie nationale ou le Port Autonome de Lomé, prennent part  à ce troisième séminaire.

 

Au cours de la rencontre , le Doyen de la Faculté “Institut du Droit de la Paix et du Développement” à l’Université Nice-Sophia Antipolis, le Professeur Alain Piquemal, présentera le rôle de la communauté internationale dans la lutte contre la piraterie dans le Golfe d’Aden. Les participants plancheront également sur les règlements nationaux de divers États en vue d’une comparaison juridique. Puis, le Professeur Adama  Kpodar , agrégé de Droit public et de Science politique à l’Université de Lomé exposera sur  les règlements togolais et leurs défis. En outre , les règlements de la lutte contre la piraterie au Bénin et la coopération du Bénin avec le Togo seront présentés par le Professeur Frédéric Joël Aivo, agrégé des Facultés de Droit à l’Université d’Abomey -Calavi au Bénin.

 

La Fondation Max Planck pour la Paix Internationale et l’État de Droit est créée en novembre 2012 à Heidelberg en Allemagne. Elle poursuit les projets de recherche et d’entraînement ainsi que d’assistance juridique qui ont été mis en œuvre entre 2000 et 2012 par le groupe “Transfert  Global de Connaissances“, pour le compte de l’institut Max Planck de Droit Public Comparé et de Droit International. Tous les projets sont mis en œuvre avec le soutien financier du ministère des Affaires Étrangères  de la République Fédérale d’Allemagne, de l’Union Européenne (UE), du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) ainsi que d’autres bailleurs de fonds.