Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Le Togo et le PNUD ensemble pour une meilleure réalisation des projets appuyés par le PNUD

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Comment améliorer l’efficacité dans la réalisation des projets appuyés par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) au Togo ? C’est à cette préoccupation que répond un séminaire atelier de formation qui a eu lieu mercredi et hier jeudi 02 octobre à Lomé. Il s’agit à travers cette rencontre , de renforcer les capacités des partenaires nationaux intervenant dans la mise en œuvre de ces projets, sur les outils programmatiques du PNUD de même que sur les règles et procédures de l’exécution nationale et l’amélioration de la communication entre tous les acteurs du programme pays.

 

Une cinquantaine de participants  ont pris  part à cette formation dont l’ouverture a été présidée par le Ministre Sémodji Djossou en charge de la Planification, du Développement et de l’Aménagement du Territoire.   A travers cet atelier, c’est le PNUD et le Gouvernement togolais qui se mettent ensemble pour optimiser le développement des capacités nationales au service de la réalisation des actions de développement dans le pays.

 

Selon le Ministre Sémodji Djossou, suite à l’évaluation de la mise en œuvre du programme passé de coopération avec le PNUD, il y a eu certes des succès, mais aussi de nombreuses insuffisances et faiblesses qui freinent  la mise en œuvre efficiente des projets. Ces  insuffisances  portent entre autres sur l’ ineffectivité du fonctionnement des comités techniques sectoriels, la non maîtrise des procédures financières, l’absence d’une stratégie nationale de mobilisation des ressources, l’insuffisance de la coordination des interventions des différents partenaires au développement  et l’incapacité d’absorption en temps réel des ressources allouées.

 

Cette  formation sur les procédures NIM (Modalité Nationale Implémentation) répond donc au  souci de renforcer  les capacités des partenaires nationaux de mise en œuvre  des projets appuyés par le PNUD afin d’améliorer leurs connaissances et pratiques des règles et procédures pour non seulement une optimisation des capacités d’absorption  des ressources, mais aussi  une efficacité dans la réalisation des résultats de qualité escomptés.

 

« Il s’agit pour le bureau pays, de familiariser les partenaires de mise en œuvre avec les règles et procédures du PNUD en matière d’exécution nationale des projets afin d’éliminer les goulots d’étranglements et d’optimiser les procédures de conception, de réalisation, de suivi et évaluation des projets pour l’atteinte des résultats tangibles marqués par des changements transformationnels significatifs et des impacts sur les conditions de vie des populations togolaises », a  expliqué Mme Khardiata Lo N’Diaye,  représentante résidente du PNUD au Togo.

 

Pour rappel, c’est le 27 novembre 2013 que le PNUD  et le Gouvernement togolais ont signé un nouveau programme de coopération qui couvre la période 2014 – 2018. Un programme évalué à 53.985.00 dollars US et articulé sur les priorités du pays contenues dans la Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi (SCAPE). Ce nouveau programme qui est également axé sur le Plan Cadre des Nations Unies sur l’Aide au Développement (2014-2018) et sur le plan stratégique du PNUD (2014-2017) se décline en trois points à savoir la gouvernance démocratique, institutionnelle et locale, la réduction de la pauvreté et l’emploi, et enfin l’environnement et le changement climatique.

 

Depuis 2008, le soutien du PNUD au Togo a permis d’atteindre  d’importants résultats parmi lesquels la création des conditions favorables à la réconciliation nationale, des actions en faveur de la modernisation de l’administration publique et du dialogue social et politique, l’introduction d’une nouvelle approche managériale axée sur les résultats, et entre autres la mise en place d’un cadre institutionnel et d’un système d’appui conseil à l’insertion socio professionnelle.