Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Légère hausse des prix à la pompe: pas d’incidence majeure sur la bourse des consommateurs

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

Les prix des produits pétroliers connaissent une légère hausse depuis ce mardi au Togo.

Le super sans plomb en hausse de 12F, est désormais vendu à 592F au lieu de 580F; le mélange passe de 676F à 687F soit une hausse de 11F; le gaz oil connaît une augmentation de 8F , passant de 630F à 638F et le pétrole lampant de 490F à 514F , soit une majoration de 24F. Quant au gaz , ses prix restent inchangés.

Ces nouveaux prix à la pompe n’ont visiblement pas d’impact majeur sur la bourse des consommateurs. La preuve, de nombreux propriétaires d’engins roulants ne s’en sont même pas rendus compte. Ce constat ressort de notre tour dans certains stations service de la capitale, tôt ce matin.

 » Beaucoup de nos clients ne remarquent pas que les prix ont légèrement augmenté . Le prix du super était à 580F mais pour ne pas être confrontés au problème de monnaie , nos clients demandent généralement du carburant pour 600F. Ce prix est resté le même. Ce qui a changé en revanche, c’est la quantité de carburant servi« , confie un pompiste de la station Shell Akodesséwa.

Certains usagers, quoiqu’ informés, affichent l’indifférence ou plutôt prennent la mesure avec philosophie. C’est le cas de Gbéto Koffi, un zémidjan que nous avons rencontré à la station Total de Hanoukopé. « Les prix du carburant ont changé mais cela ne change pas grand chose; la vie continue », dit-il.

« Depuis qu’il y a ces affluences monstres dans les stations services, je m’attendais à une augmentation des prix. Donc je ne suis pas surpris » affirme pour sa part Katchovi Jean, chauffeur.

Pour rappel, le gouvernement togolais subventionne à coup de milliards les produits pétroliers.