Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Les premières universités sociales du Togo ont ouvert leurs portes

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

« Justice et équité sociales, regards croisés des acteurs », c’est le thème des premières universités sociales du Togo qui ont démarré ce mercredi 12 octobre à Lomé.

Initiative de 30 organisations de la société civile togolaise, les universités sociales se veulent, selon les organisateurs, un espace citoyen de réflexion sur les problèmes qui minent la société togolaise, mais aussi d’engagement pour le développement du pays. « Puisque nous voulons construire une nation prospère, il est important que nous prenions l’engagement de devenir des acteurs du développement du Togo », a déclaré le Professeur David Dosseh, président du comité d’organisation. « Tout Togolais qui se sent concerné par le développement du pays, doit s’associer aux universités sociales », a-t-il ajouté avant d’inviter tous les citoyens togolais y compris ceux de la diaspora à « apporter un changement constructif pour le développement de notre nation ».

Donner aux citoyens togolais une occasion de s’exprimer ; favoriser le débat public ; contribuer à l’émergence d’une opinion publique ; faire du citoyen togolais un acteur de développement véritable, telles sont les missions des universités sociales qui visent entre autres objectifs : sensibiliser la société civile au Togo ; informer et former le citoyen ; exercer son droit de contrôle citoyen ; proposer des analyses critiques des problèmes actuels du Togo, de l’Afrique et du monde…

Au programme de l’événement, des conférences-débats, des témoignages ; des stands thématiques sur l’éducation, la santé, l’économie, les droits de l’homme, l’environnement. Il est également prévu des projections de films, une exposition de photos et des concerts.

Les premières universités sociales du Togo prennent fin demain.

(Photo : Prof. David Dosseh, au milieu)