Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Les prix à la pompe ont effectivement chuté au Togo, même si l’effet n’est pas encore ressenti dans le quotidien des Togolais.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Le gouvernement à travers un communiqué, a annoncé depuis le 13 janvier une nouvelle baisse des prix des produits pétroliers à la pompe.

 

A compter du 13 janvier 2015,  le super sans plomb se vend à 580 F. Le pétrole lampant revient à 490 F. Le gazoil s’affiche à 630 F et le mélange deux tempsà 676 F. Cependant, les prix des Gaz butane restent inchangés. Le 12,5 kilogrammes est maintenu à 6500 et le 6 kg à 3120 F

 

Cette baisse, la deuxième en un mois,  intervient dans le cadre de la chute du prix du baril de brut sur les cours internationaux.
Le gouvernement avait été accusé de ne pas répercuter le mouvement sur les prix à la pompe. Il a fallu attendre le 15 décembre dernier pour observer une première baisse des carburants au Togo. Selon le gouvernement, le Togo s’approvisionne plusieurs mois à l’avance et les stocks utilisés jusque là étaient ceux approvisionnés avant la chute du prix du baril.
Ce mercredi, l’Association Togolaise des Consommateurs (ATC) s’est félicitée de cette baisse.

‘L’ATC salue cette décision et encourage le gouvernement à faire davantage’, a déclaré Alladjou Agouta, le porte-parole de l’ATC.

 

Toutefois, ces diminutions n’ont pas encore  impacté les prix des produits alimentaires et  et le transport.

 

Faut il le souligner, l’ État poursuit parallèlement sa politique de subvention des produits pétroliers, même s’il avait réduit son aide en 2014 par rapport aux années 2012 et 2013 où respectivement 45 et 42 milliards ont été débloqués à cet effet.