Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

L’hôtel Sarakawa retrouve ses lettres de noblesse

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Les Chefs d’ Etats du Bénin, Thomas Yayi Boni et du Niger, Mahamadou Issoufou  présents  à Lomé lundi  dans le cadre de l’inuaguration du  troisième quai , ont été accueillis à l’hôtel Sarakawa,  situé sur front de mer à Lomé. Les deux personnalités ont été rejointes plus tard par le Chef de l’Etat togolais, Faure Essozimna Gnassingbé et tous trois ont mis le cap sur le Port Autonome de Lomé  pour la cérémonie inaugurale du troisième quai. L’événement est  certes banal mais reste inédit. C’est en effet pour la première fois, depuis longtems, que des Chefs d’Etats en séjour au Togo ont été reçus dans cet hôtel.

Ceci montre que tout est rentré dans l’ordre pour cet hôtel naguère sur la sellete à cause de la mauvaise qualité de l’accueil et du service, qui se la disputait aux conditions d’hygiène jugées dépolrables.

Depuis sa reprise par l’Etat togolais  avec une administration provisoire  et un personnel remis à niveau,  l’hôtel Sarakawa, dont le  cadre a été entièrement rénové,  affiche une meilleure mine. Le service y est apprécié et l’accueil jugé chaleureux.

On est donc loin de la gestion calamiteuse du groupe Accor qui pendant longtemps  a laissé l’hôtel dans un état lamentable, malgré ses engagements;  provoquant ainsi son expulsion par l’Etat togolais  en juillet dernier, le délai de bail de l’hôtel ayant par ailleurs expiré.