Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Lomé accueille en mai prochain, la deuxième édition du Salon International du bétail et de la viande de l’Afrique de l’Ouest

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Après la Côte d’Ivoire en 2016, c’est le tour du Togo d’accueillir du 07 au 10 mai 2020, le Salon International du Bétail et de la Viande de l’Afrique de l’Ouest (SIBVAO 2020), qui est à sa deuxième édition cette année. L’événement a été officiellement lancé mardi 28 janvier à Lomé par le ministre de l’agriculture, de la production animale et halieutique, Noël Koutéra Bataka.

La cérémonie de lancement vise, selon les organisateurs, à informer l’opinion nationale, sous-régionale et internationale, de la tenue de l’événement à Lomé. Elle servira de canal pour mobiliser les acteurs et les décideurs nationaux et internationaux de tous les secteurs (publics, privé, société civile, partenaires au développement), et facilitera une bonne visibilité et un bon marketing autour du SIBVAO 2020.

Le salon est initié en vue de répondre à des besoins des populations d’Afrique de l’Ouest. C’est un rendez-vous international du donner et du recevoir, et qui se veut à la fois une opportunité de valorisation, de promotion, de professionnalisation, de compétitivité, de croissance et de développement économique et commercial durables de la chaine de valeur bétail et viande en Afrique de l’Ouest.

Cette édition du SBVAO, dont les activités sont prévues se dérouler dans les locaux du Centre Togolais des Expositions et Foires (CETEF) à Lomé, est placée sous le thème : « Chaîne de valeur bétail viande : contribution au développement des pays de l’Afrique de l’Ouest ».
Plusieurs activités à savoir, des ateliers, des conférences, des expositions, des rencontres B to B, des journées spéciales pays, des bourses de projets, des formations…, sont au menu de cet événement sous-régional.
Dans son discours de lancement, le ministre Bataka a rappelé la contribution de la filière bétail et viande à l’économie de la sous-région. Selon lui, cette filière contribue à près de 50% à la formation du produit intérieur brut (PIB) de l’économie ouest africaine et occupe une grande majorité des populations qui y tirent leurs moyens de subsistance.
« L’une des particularités de ce salon, voulu et soutenu par le Gouvernement Togolais, est la promotion du partenariat public-privé pour un meilleur développement du sous-secteur porteur de croissance et de richesses. Je voudrais louer ici les efforts des acteurs que vous êtes, éleveurs, bouchers, transformateurs, commerçants et consommateurs, à travers la Confédération des Fédérations Nationales de Bétail et Viande de l’Afrique de l’Ouest pour avoir initié le présent salon SIBVAO avec l’appui des partenaires techniques et financiers. Je vous convie à contribuer efficacement à la réussite de ces cadres de développement de nos filières porteuses », a-t-il souligné.

Le SIBVAO, faut-il le rappeler, est organisée par la Confédération des Fédérations Nationales de la Filière Bétail et Viande de l’Afrique de l’Ouest (COFENABVI-AO).