Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

M. Faure GNASSINGBE et ses pairs ont choisi Michaëlle Jean comme Secrétaire Général de l’OIF

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp
La Canadienne Michaëlle  Jean a été désignée nouvelle secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie ( OIF) , le  dimanche 30 novembre, à l’issue de deux  jours de sommets des chefs d’Etats et de gouvernement de la francophonie. Le Président de la République, Faure GNASSINGBE, a pris part à ce sommet au coté d’une trentaine d’autre chefs d’États.
Mme Jean, 57 ans, ancien Gouverneur général du Canada, a été choisie après des  tractations difficiles pour un poste auquel ils étaient cinq candidats dont 4 africains. Elle succède à Abdou Diouf.
« La feuille de route sur laquelle les chefs d’État et de gouvernement se sont entendus est l’une, je dirais, des plus ambitieuses et des plus audacieuses que la Francophonie se soit jamais donnée. L’idée d’une Francophonie économique. » a déclaré  Michaëlle  Jean avant de promettre qu’elle  veut  faire du français, « un levier extraordinaire » en faveur du développement des économies des pays de l’espace francophone . Elle  veut « mettre à contribution nos réseaux, mettre ensemble tout ce que nous avons en partage, mais aussi tout ce que nous réalisons dans nos pays ».
Au cours de son séjour à Dakar, M. Faure GNASSINGBE s’est  entretenu avec le Président Français Hollande sur la lutte contre Ebola. Il a reçu en audience, Neven Mimica, le nouveau Commissaire européen à la coopération internationale et au Développement. A son arrivé
Il y a  212 millions de locuteurs quotidiens du français dans le monde, et plus de la moitié se trouve en Afrique. 85% des 767 millions de francophones prévus à l’horizon 2060 seront africains.
Au Togo, le français est la langue officielle.