Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Marche du 21 novembre: UNIR « se félicite de la spontanéité et de la qualité de la mobilisation »

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

Sortis massivement vendredi dernier, les militants et sympathisants de l’Union pour la République (UNIR) ont tenu à exprimer leur soutien au Chef de l’Etat et leur attachement à la loi fondamentale et aux instituions de la République. Dans un communiqué en date du 22 novembre, Georges Aïdam, 1er vice-président du parti, se félicite de cette mobilisation et espère que l’opinion nationale et internationale a désormais les justes éléments d’appréciation de la réalité politique togolaise.

Lire le communiqué.

 

 

COMMUNIQUE DU PARTI UNIR

 

Le vendredi 21 novembre 2014, pour marquer leur présence dans le débat politique national, les militantes, militants et sympathisants du Parti UNIR ont décidé de sortir massivement manifester leur soutien au Chef de l’Etat et aux institutions de la République, à travers une gigantesque marche pacifique dans les artères de Lomé.

Le Parti se félicite de la spontanéité et de la qualité de la mobilisation des populations de Lomé et de ses environs qui traduisent l’expression réelle de la majorité du peuple togolais.

Le Parti espère que l’opinion nationale et internationale a désormais les justes éléments d’appréciation de la réalité politique togolaise.

Le Parti tient à exprimer sa sincère reconnaissance aux militantes, aux militants et sympathisants, pour cette mobilisation sans faille et les félicite pour le civisme et la discipline dont ils ont fait preuve en respectant l’itinéraire tracé par l’autorité publique.

Tout en regrettant qu’une partie de l’opposition cherche à amener le débat dans la rue afin d’y installer la violence et la terreur, le Parti UNIR convie l’ensemble du peuple togolais à rester serein, vigilant et mobilisé afin qu’aucune manœuvre politicienne n’ébranle les efforts et sacrifices consentis pour que le Togo retrouve sa place dans le concert des nations démocratiques et émergentes.

Le Parti UNIR exhorte le Chef de l’Etat et le Gouvernement à poursuivre et à renforcer leurs actions pour la paix civile, l’ancrage de la démocratie et le développement harmonieux de notre pays.

                                                              

                                                                                         Fait à Lomé, le 22 Novembre 2014           

Le 1er Vice-président

 

Georges K. AIDAM