Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

MIATO : un événement de portée internationale dans le secteur artisanat togolais

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

L’artisanat togolais veut sortir de l’ombre, et ceci à travers un événement de portée internationale : le MIATO (Marché International  de l’Artisanat du Togo). L’initiative a été lancée jeudi 11 juillet 2019 à Lomé par Victoire Tomégah-Dogbé, ministre chargé de l’artisanat, en présence de trois autres membres du gouvernement.

Placé sous le thème : « Artisanat innovant, facteur de développement économique et social »,  cet événement qui se tiendra tous les deux ans, vise à mobiliser 150.000 visiteurs ; promouvoir  les produits et services artisanaux ; mettre en lumière le génie et les potentialités  des artisans togolais ; valoriser les métiers porteurs du secteur ; sensibiliser 100.000 jeunes sur les opportunités du secteur.

L’organisation de ce salon s’inscrit  dans les axes 1 et 2  du Plan National de Développement (PND) qui envisagent : l’organisation tous les ans, de foires et salons pour la promotion des produits artisanaux, faire du Togo un centre majeur du tourisme d’affaires dans la sous-région ouest africaine ; positionner le Togo comme un centre  d’affaires commercial de premier ordre dans la sous-région.

L’édition 2019 du MIATO aura lieu du 25 octobre au 03 novembre  sur l’esplanade du Palais des Congrès de Lomé. Sont attendus à ce salon,  des artisans, des entreprises artisanales et les sociétés commerciales spécialisées dans la vente des produits artisanaux du Togo et des  pays de la sous-région.

Manifestation foraine d’échanges , d’exposition et de vente  des produits artisanaux, ouverte à tous les artisans désireux de trouver  des débouchés à leurs produits et services, le MIATO sera également un cadre privilégié de promotion des initiatives des jeunes entrepreneurs  du secteur  tels que ceux ayant bénéficié des mécanismes  d’appui du gouvernement à l’entrepreneuriat.

Le salon sera par ailleurs  meublé d’activités culturelles, d’un concours, de visites d’entreprises et d’un plateau TV.  Il se tiendra sur un site aménagé de 200 stands  organisés comme suit : 13O stands ventilés ; 50 stands climatisés ; 20 stands de restauration ; 1 showroom ; 1 salle de conférence  et 1 atelier de production.

Faire mieux que le SIAO (Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou), c’est l’ambition affichée par le gouvernement qui place un grand espoir dans le MIATO. « Nous avons l’ambition de dépasser le SIAO parce que le génie togolais est là », a  déclaré le ministre Tomégah-Dogbé qui s’est félicité de la contribution de l’artisanat à l’économie du Togo. « L’artisanat apporte une contribution substantielle à la création de richesses dans notre pays », a-t-elle précisé.

En effet, l’artisanat est  un maillon important de l’économie togolaise. Il contribue à plus de 18% à la formation du PIB et à la réduction du déficit de la balance des paiements de 20%. Grand pourvoyeur d’emplois, le secteur mobilise près d’un million de Togolais qui exercent cette activité à titre principal ou secondaire.

(Photo : table d’honneur au lancement du MIATO).