Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Ouverture du congrès de la Société Togolaise de Pédiatrie (SOTOPED); le carnet de santé unique de l’enfant lancé

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

La Société Togolaise de Pédiatrie (SOTOPED) a ouvert ce mardi dans à Lomé son congrès biennal sur le thème: » La survie la survie du nouveau -né » . Il s’agit d’une rencontre d’échange  d’expériences et de partage d’informations scientifiques sur des thématiques liées à la santé de la mère, du nouveau-né et de l’enfant.

 

A l’ouverture de la rencontre, le représentant de l’UNICEF (Fonds des Nations Unies pour l’Enfance) , Dr. Isselmou Boukary a déclaré que  » la santé est le bien le plus précieux non seulement pour l’enfant , mais aussi pour la collectivité toute entière. » Cependant, déplore-t-il « force est de constater que la mortalité infantile est une triste réalité à laquelle nous faisons face aujourd’hui. »

En effet, selon les données publiées par les Nations Unies, en 2014, les taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans ont diminué de 49% entre 1990 et 2013 dans le monde. La réduction annuelle s’est accélérée dans certains pays et a même triplé mais dans l’ensemble, les objectifs mondiaux qui sont la diminution de deux tiers de la mortalité chez  les enfants de cinq ans d’ici 2015, restent encore à atteindre. « Au TOGO, des avancées considérables ont été réalisées dans plusieurs domaines de la santé concernant l’enfant. C’est ainsi que la mortalité  néonatale de 40% en 1998 est passée à 27% en 2013. Quant à la mortalité infantile, elle est passée de 77% en 1998 à 49% en 2013″ , a souligné Dr. BOUKARY.

 

Selon le professeur Abdou-Rahmane Agbéré consultant indépendant , chef service au CHR Lomé -Commune, « le carnet unique de santé de l’enfant peut être considéré comme la carte d’identité de l’enfant. Le même carnet doit être utilisé partout ».

 

Pendant trois jours les participants auront vont plancher sur plusieurs thèmes dont entre autres: les ressources humaines et maternelles pour la prise en charge du nouveau-né au Togo; les soins aux nouveau-nés de mères atteintes d’hépatites B, tuberculose; les gestes clé en salle de travail ; gestions d’urgence pédiatrique etc.

 

Le carnet qui vient d’être lancé intègre l’aspect genre dans la prise en charge globale et complète de l’enfant  et va permettre un bon suivi de ce dernier . Il constitue un outil précieux de collecte d’informations pour des recherches en santé.