Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

PDC-L : les acteurs formés, renvoyés dans leur mission

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Le grand amphithéâtre de l’Agora Senghor de la Paroisse Universitaire de Lomé, a servi de cadre , ce samedi 14 décembre , à une rencontre entre les bénéficiaires des différentes formations organisées par l’Agence Nationale d’Appui au Développement  à la Base et le  ministre du Développement à  la Base , de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Mme Victoire TOMEGAH-DOGBE .

Organisées avec l’appui financier de la Banque Africaine de Développement (BAD), ces formations visent à renforcer les capacités des acteurs du Programme de Développement Communautaire dans les quartiers vulnérables de Lomé (PDC-L)

Trois principales thématiques ont été abordées :   l’organisation et la gestion des travaux  communautaires à haute intensité de main d’œuvre  , destinée à 605 jeunes des différents quartiers couverts par le PDC-L ;  1230 femmes bénéficiaires de crédit à faible taux d’intérêt  dans le cadre  du PDC-L ont été formées sur la gestion des activités génératrices de revenus et des crédits  ;  enfin 56 chefs de quartiers  et 57 présidents  de comité de développement de quartiers (CDQ) ont été  formés sur leur rôle et responsabilité  en matière de développement de leur quartier.

La rencontre a permis au ministre TOMEGAH-DOGBE  de faire  le  point des acquis de ces formations et d’exhorter les bénéficiaires à vulgariser ces connaissances pour amorcer une véritable mobilisation autour des questions de développement. « Le développement de vos quartiers vous incombe…Vous devez jouer pleinement votre rôle en valorisant les acquis des formations, pour mobiliser  les ressources afin de réaliser les projets que vous avez planifiés », a déclaré Victoire TOMEGAH-DOGBE, renvoyant les acteurs du PDC-L dans  leur mission.

« Vous devez vous estimer heureux  avec le PDC-L car, je peux vous dire, d’expérience, que des programmes de développement communautaire en milieu urbain, on en trouve pas partout », a indiqué pour sa part, Serge NGUESSAN, Représentant  résident de la BAD,  s’adressant aux bénéficiaires.

Lancé en août 2012 par le gouvernement et piloté par l’ANADEB,  le PDC-L vise à amener les habitants des quartiers défavorisés de Lomé à mieux s’organiser pour être les principaux artisans de leur propre développement.

(Photo : table d’honneur lors de la rencontre)