Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

PNIASA/ En 5ans : 9% de croissance dans la production végétale, 11% dans la filière des légumineuses et 24% dans la filière des tubercules

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

« Le bilan du PNIASA est reluisant au regard de la croissance observée dans tous les secteurs agricoles », a déclaré samedi 22 octobre dernier,  le ministre de l’Agriculture, le Colonel Ouro-Koura Agadazi, à l’occasion de la journée mondiale de l’alimentation, célébrée en différé au Togo.

Selon le ministre, après 5 ans de mise en œuvre du PNIASA (Programme National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire) , le Togo a engrangé une croissance de 9% dans la production végétale, 11% dans la filière des légumineuses et 24% dans la filière des tubercules.

Ces efforts, rappelle le ministre, ont valu au Togo des distinctions décernées par la FAO.

Cependant, reconnait Ouro-Koura Agadazi, si l’économie verte (agriculture) connaît un tel essor au Togo, il n’en demeure pas moins que l’économie bleue en l’occurrence la pêche avec ses 22.000 pratiquants, connaît quelques difficultés, liées notamment au manque d’infrastructures. Aussi est-il envisagé la construction d’un nouveau port de pêche (dont les travaux vont démarrer en 2017), le renforcement des capacités des acteurs du secteur, des mesures pour la concentration des poissons au niveau de la côte togolaise et un partenariat entre l’Etat et des regroupements de pêcheurs.

Pour rappel, la journée mondiale de l’alimentation est célébrée tous les 16 octobre. L’édition 2016, la 36è du genre, est placée sous le thème : « Le climat change, l’agriculture et l’alimentation aussi ».

Pour le ministre Agadazi, ce thème veut conscientiser les Etats sur les risques de gaspillage de nourriture. Il est à cet effet prévu au Togo, des séances de sensibilisation notamment à l’endroit des femmes.