Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Port Autonome de Lomé: pose de portiques après les travaux du 3è quai

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

Faire du Port Autonome de Lomé (PAL), l’un des débouchés maritimes les plus fréquentés du continent africain, tel était l’ambition des premiers responsables du Togo en procédant au lancement en mars 2011 aux travaux de construction du 3ème quai, de la modernisation et l’ extension du terminal à conteneurs de ce port considéré comme l’un des piliers non seulement de l’économie nationale, mais aussi de celle de la sous région ouest- africaine.

Hier mercredi , des professionnels des médias , via une visite guidée au PAL, ont pu constater l’état d’avancement des travaux.

Financés par le Groupe Bolloré à hauteur de 300 milliards de FCFA, cet ambitieux projet est à ce jour à l’étape de finition avec l’extension et la modernisation du terminal à conteneurs après la fin des travaux de construction du quai. Les choses ont beaucoup évolué et l’on est aujourd’hui à l’étape de l’installation des infrastructures portuaires de dernière génération à l’image des portiques modernes. Ce qui viendra compléter les six (6) grues mobiles jusqu’alors utilisées dans le chargement ou le déchargement des navires au port.

Au total cinq (05) portiques seront installées et bientôt opérationnelles. De nouveaux matériels qui sûrement vont accroître les capacités du PAL.

A en croire M. Charles Gaffan, PDG de Togo Terminal, filiale du Groupe Bolloré, grâce à ces portiques, au moins  1,2 millions de conteneurs seront traités par an, contrairement aux 250.000 à 300.000, actuellement traités sur cette même période.
La fin des travaux permettra au PAL de devenir un des plus grands ports en eau profonde de la sous-région, avec une forte capacité d’accueil de navires de toute génération.