Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Pose de la première pierre d’une école à Kona

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

26 millions FCFA, c’est le coût total des travaux de construction d’une école à Kona , localité située à 15 Km au sud -est de la ville de Bassar. La première pierre de cet ouvrage a été posée le samedi dernier par Mme Victoire Tomégah-Dogbé, ministre du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes et son collègue des Transports et des Travaux Publics, M. Ninsao Gnofam.

L’école aura trois classes équipées de tables-bancs, une direction, un magasin, et un bloc latrine.

Créée en 1992, l’actuelle école de Kona compte à la fin de l’année scolaire 2013-2014 un effectif de 72 élèves entretenus par 3 enseignants. Trois salles de classes en matériaux de fortune constituent l’unique bâtiment.

La communauté de Kona est frappée de plein fouet par l’exode rural; c’est ce qui explique le choix de cette localité pour bénéficier de cette école qui va “aider à garder les enfants auprès de leurs parents”, a justifié Mme Eléonore Katanga, Directrice des Opérations à l’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base (ANADEB).

Pour sa part, Mme Tomégah-Dogbé a exhorté la population sur la nécessité d’éduquer les enfants. “Laissez vos enfants aller à l’école; un enfant éduqué, c’est votre vie , c’est votre retraite qui est assurée“, a-t-elle lancé.