Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Programme de leadership féminin: promouvoir l’avancée professionnelle des femmes dans l’administration publique

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

« Malgré les efforts faits pour encourager la représentativité des femmes à des postes de décision, le constat fait au niveau de la fonction publique montre qu’il y a des écarts au niveau des effectifs des cadres de l’administration publiques et des institutions parapubliques. Or le recrutement dans la fonction publique qui se fait par concours n’est pas discriminatoire à l’égard des femmes ».

Tels sont les propos regrettables de Gourdigou KOLANI, le ministre en charge de la Fonction Publique, à l’ouverture mardi d’un atelier sur « l’avancée professionnelle des femmes dans l’administration publique ».

Une position renforcée par sa collègue Dédé Ahoefa EKOUE, la ministre de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation, qui de son côté mentionne « l’existence des pesanteurs socioculturelles dans les administrations publiques, empêchant ainsi les femmes de jouir d’accompagnement pour la promotion de leur développement professionnel ».

Les deux membres du gouvernement espèrent donc un revirement de situation à l’issue de cette rencontre, dont l’objectif est de promouvoir l’avancée professionnelle des femmes de l’administration publique togolaise.

« L’accélération de l’avancée des femmes professionnelles permettra de limiter les manques à gagner importants pour les administrations et nos populations et les femmes professionnelles elles-mêmes« , indique la ministre EKOUE.

A cet atelier prennent part, les femmes cadres et les gestionnaires des ressources humaines.

« Une opportunité pour eux de s’imprégner des nouvelles dispositions et des avantages contenus dans le nouveau statut de la fonction publique et les efforts en cours dans le cadre des réformes« , explique Gourdigou KOLANI.