Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Qui a agressé Me Dodzi APEVON ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Le président national du Comité d’actions pour le renouveau (CAR),Me Dodzi APEVON,  a dans un communiqué en date du 22 février, dénoncé avoir été victime samedi dernier, d’une agression orchestrée par des groupes d’activistes surexcités.
L’Alliance nationale pour le changement (ANC) est suspectée par la victime.
La scène s’est déroulée juste devant une pharmacie de laquelle il sortait, pour monter à bord de son véhicule quand il a été apostrophé par des jeunes qui lui ont demandé les raisons pour lesquelles le CAR, refusait de se joindre aux partis qui ont désigné Fabre comme candidat aux prochaines élections présidentielles.
A l’approche des échéances électorales, on observe au sein de la classe politique de l’opposition, une certaine division qui ne dit pas son nom.
Depuis quelques temps, l’ANC est perçue à l’assemblée nationale comme étant le principal obstacle aux débats sur les réformes institutionnelles et constitutionnelles.
Le candidat du Mouvement des républicains centristes (MRC), Abass Kaboua, a récemment dans une déclaration indiqué avoir fait l’objet de menaces verbales téléphoniques de la part d’agresseurs inconnus.