Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Rapprocher les populations défavorisées des services essentiels: Le Togo et l’UNICEF signent un plan triennal de Coopération

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Une  cérémonie officielle de signature du Plan de Travail Triennal 2014-2017 du Programme de Coopération Togo du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance au Togo (UNICEF-Togo) a eu lieu hier jeudi 27 mars 2014 à Lomé.
C’était en  présence du  ministre de la Planification, du Développement et de l’Aménagement du territoire, du  ministre des Enseignements Primaire et Secondaire, du ministre de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation ainsi , du Dr Viviane Van Steirteghem.

 

Le document signé définit le cadre de coopération entre le Gouvernement du Togo . Selon M.Sémondji Djossou , ministre de la Planification, du Développement et de l’Aménagement du Territoire,  ce plan de travail est en lien direct avec  les priorités du Togo telles que contenues dans le document de stratégique de croissance accéléré  et de promotion de l’emploi (SCAPE). Il a indiqué également que le document met un accent tout particulier sur la survie du nouveau- né, la mise en place d’un cadre formel de discussion entre bénéficiaires et prestataires de services et les aspects communautaires tels que la mise à l’échelle des stratégies permettant de rapprocher les ménages les plus défavorisés des services essentiels sans oublier l’accompagnement des acteurs et groupements au niveau décentralisé en occurrence au niveau des comités de gestion.  La cérémonie de signature marque le démarrage de la mise en œuvre du tout nouveau programme de Coopération  entre le Togo et l’ UNICEF appelé “Plan d’Action du programme Pays 2014-2018 “, a annoncé le ministre.

 

Pour  Dr Viviane Van Steirteghem, Représentante de l’ UNICEF au Togo , le plan de travail 2014-2017 a été élaboré de manière participative et consensuelle en tenant en compte des caractéristiques des différents secteurs, des régions et préfectures, des opportunités de partenariat avec des ONG, la société
civile et les médias.

 

Elle a par ailleurs annoncé que le budget total du programme s’élève à trente-cinq milliards (35.000.000.000)  CFA dont une partie une proviendra de fonds à mobiliser durant les cinq années du programme.