Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Récupération de l’espace aérien togolais: les travailleurs d’ASECNA-Togo remercient le gouvernement

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

Les travailleurs togolais de l’Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) sont heureux et le font savoir. Réunis hier vendredi en assemblée générale, ils ont exprimé leur gratitude au gouvernement et particulièrement au Chef de l’Etat pour le basculement de l’espace aérien du Togo et du Bénin sous l’Agence.

« …Sincères remerciements au nom de tout le personnel de l’Agence sur demande expresse du Président du collectif des Représentas des Travailleurs », a lancé M. Amaou-Tallé Emmanuel, porte-parole des travailleurs.

Présent à l’ouverture de l’assemblée générale, M. Ninsao Gnofam, ministre en charge des Transports, tout en se félicitant du basculement, a invité les travailleurs à redoubler d’efforts en vue de relever les défis liés à la nouvelle donne.  » Nous avons franchi une étape mais la plus importante est devant nous« , a-t-il prévenu.

Tout autant heureux et fier, le Colonel Gnama Latta, DG de l’ANAC (Agence Nationale de l’Aviation Civile), s’est réjoui du fait que les relations de bon voisinage entre le Togo et le Ghana aient été préservées au cours des discussions ayant abouti au basculement.  » Ce n’est pas une bagarre, c’est une collaboration », a-t-il insisté.

Pour rappel, depuis 1945, l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale ( OACI) a confié la gestion des espaces aériens du Bénin et du Togo au Ghana. En 2008, une tentative de cogestion entre ces différents Etats a échoué. Sept ans plus tard , c’est-à-dire le 29 avril 2015, le Togo et le Bénin entrent en discussions avec le Ghana pour la récupération de leurs espaces; discussions qui ont abouti le 25 juin 2015 au basculement de ces espaces sous le contrôle de l’ASECNA.