Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Santé: Le Togo entre de plain-pied dans la télémédecine

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Après une phase pilote qui a duré un an, le Togo entre de plain-pied  dans la télémédecine, et ceci depuis hier 23 février 2014 où cette technologie médicale a été lancée à Lomé par le  Réseau de l’Afrique Francophone de la Télémédecine (RAFT).

 

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), La télémédecine est une composante de la médecine qui permet d’apporter des services de santé à un être numérisé, vivant là où la distance ou  l’isolement , est un facteur critique pour sa santé.

 

 « La télémédecine est la pratique de la médecine basée sur de nouvelles technologies qui permettent à un professionnel qui se trouve isolé, par exemple dans un dispensaire ou dans un hôpital de district , d’avoir accès à distance à des experts qui se trouvent dans la capitale qui peuvent l’aider à prendre des décisions compliquées par rapport à un patient, pour l’aider à poser un diagnostic et aussi pour l’aider à continuer à se former, à continuer à avoir accès à des outils qui lui permettent de renforcer sa carrière médicale», renchérit le Professeur Antoine Geissbuhler, Directeur du RAFT.

 

Par ce lancement officiel de la Télémédecine, le Togo vient allonger la liste de la vingtaine de pays africains qui utilisent cette technologie qui, à en croire le RAFT, vise à donner un meilleur traitement à toutes les populations, même celles isolées et à favoriser des échanges entre le personnel soignant et les experts.

 

Avec  cette technologie, la solution est toute trouvée pour pallier le manque de médecins et d’hôpitaux au Togo,  tout en réduisant  les incidents liés aux évacuations des patients dus à l’état des routes. C’est également un moyen de retenir non seulement les  les ruraux qui, souvent préfèrent se faire soigner en ville, mais aussi un motif d’encouragement pour le personnel soignant qui redoute l’idée de travailler en milieu rural.

 

“La télémédecine permet donc de renforcer ces sites qui sont délocalisés, en amenant des compétences, des outils diagnostiques, en faisant que ces centres deviennent beaucoup plus attractifs, performants et beaucoup plus motivants pour les professionnels qui vont aussi accepter d’y rester et d’y travailler au lieu de revenir à la capitale », explique  le Professeur Antoine Geissbuhler.

 

La télémédecine est peu coûteuse , efficace et accessible à tous. La seule condition de son utilisation reste la connexion internet. Pas de souci à se faire  à cet effet car lentement mais sûrement l’internet gagne du terrain au Togo; ceci  grâce à la connexion de notre pays au câble sous marin WACS.