Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Secteur aéroportuaire: Lomé accueille un forum sur le développement du fret aérien en Afrique

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

Lomé abrite depuis hier et ce jusqu’à demain 07 août 2014, un forum sur le développement du fret aérien en Afrique. La rencontre est organisée par l’Agence Nationale de l’Aviation Civile du Togo ( ANAC-Togo) en collaboration avec l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI). Il s’agit pour les participants venus des 191 Etats membres de l’OACI, de définir une nouvelle vision du fret aérien répondant aux besoins des économies africaines, aux défis majeurs et aux exigences d’efficacité et de sécurité du transport aérien.

Le fret aérien en Afrique représente 2% du volume mondial. Il connaît un e progression annuelle de 2,5% et génère 60 millions d’emplois et 35 billions de dollars de chiffre d’affaires. Plusieurs obstacles minent son développement . Ce sont notamment : le protectionnisme des Etats, la vétusté des installations, équipements et infrastructures aéroportuaires, l’exigence croissante de la communauté internationale en matière de normes de sécurité .

Face à ces défis, M. Augustin Tompieu-Zouo, Commissaire chargé de l’aménagement du territoire communautaire et des transports de l’UEMOA, préconise une approche solidaire des Etas africains et de leurs organisations avec le concours des partenaires et le leadership de l’OACI .

Son de cloche similaire chez Colonel Gnama Latta , Directeur général d’ANAC-Togo .  » Ensemble, nous serons plus forts », a-t-il lancé aux participants.

Pour sa part , M. Aliu Bernard Olumuyiwa, Président de l’OACI, lie le développement de l’Afrique à celui du fret aérien sur le continent. Selon lui, l’avenir du continent passe par le développement du service aérien, passager et fret.

Ouvrant la rencontre, le Premier ministre, Arthème Ahoomey Zunu a indiqué que le Togo comme tous les Etats africains, attend beaucoup du présent forum , premier du genre organisé par l’OACI sur un sujet aussi pertinent sur le sol africain.  » Plus que jamais, le Togo, à l’instar d’autres Etats contractants de l’OACI, s’est résolument engagé à relever le défi du développement et de la croissance dans tous les domaines« , a déclaré le premier ministre.

(Photo:   vue partielle des participants posant avec les officiels)