Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Sécurité maritime : Les acteurs du secteur tiennent une conférence à Lomé

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile,  Colonel Yark  Damehame,   représentant  le Premier ministre , a  ouvert mardi à Lomé , les travaux d’une conférence sur la sécurité maritime. C’était en présence d’autres membres du gouvernements , des représentants des ministères de la Défense, des Transports , de l’Environnement, de la Sécurité ,  et des partenaires techniques et financiers.

Première du genre au Togo , la rencontre  qui prend fin ce mercredi, vise à poser les bases de la mise en œuvre des décisions du Haut Conseil de la Mer . Il s’agit pour les participants à la rencontre d’examiner le décret relatif  à l’action de l’Etat en mer pris en avril  dernier .  Des communications relatives notamment  à la gouvernance,  aux  rôles et responsabilités des acteurs présents , sont également prévues.

Aujourd’hui, nul ne peut ignorer l’apport des ressources maritimes, qu’elles soient pétrolières ou halieutiques sans compter la plaque tournante que constitue le Port Autonome de Lomé. Le Ministre des transports et des travaux publics, Ninsao Gnofam a donc raison de relever les défis sécuritaires qui attendent le Togo. Bien entendu, des efforts sont consentis afin de garantir la sûreté et la sécurité maritime et portuaire. La marine nationale est désormais dotée de grands moyens afin de combattre avec détermination le terrorisme sous toutes ses formes. Cependant, il s’agit d’être vigilant et de pallier à toute dramatique éventualité. Aussi-a-t-il déclaré : «  Le terrorisme a plusieurs visages, il peut frapper en mer ou venir de la mer ; il se nourrit de la pauvreté et de la précarité ; nous ne devons donc pas fermer les yeux… » .

Tous ces efforts témoignent de la ferme volonté du gouvernement togolais qui fait de la sécurité maritime un axe essentiel de sa politique. Le ministre  Yark Damehame, l’a fort bien rappelé .Pour lui, le renforcement de la plateforme portuaire ainsi que la garantie d’une bonne qualité des services qui y sont fournis constituent des moteurs essentiels  du développement économique du Togo et sont un vœu cher émis par  le Chef de l’Etat lors de la dernière réunion du Haut Conseil pour la Mer.

Un accent particulier sera également mis sur la coopération bilatérale, au cours de ces deux jours d’échanges, pour une coercition dans la mise en œuvre de toutes ces actions pour garantir cette sécurité maritime.

Le Haut Conseil pour la Mer est un cadre de discussion entre acteurs ayant un lien avec les intérêts maritimes. Il est institué par un décret datant du 30 avril 2014, créant un cadre institutionnel de l’action de l’Etat en mer.

La première réunion du Haut Conseil pour la Mer s’est tenue en septembre dernier, sous la présidence du Chef de l’Etat.