Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Sécurité routière: Yark Damehame joint l’acte à la parole

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Face à la recrudescence  des accidents sur les routes du Togo, le gouvernement , à travers les ministres  en charge des transports et de la sécurité, a pris  7 importantes meures visant à arrêter  ” l’hécatombe”.  Ces mesures rendues publiques le 18 avril dernier,  sont entrées en vigueur le mardi 22avril.

 

Ainsi, depuis hier, les agents  de la police et de la gendarmerie sont à pied d’œuvre à Lomé et ailleurs sur le territoire national. Positionnés aux principaux carrefours,  ils invitent  les usagers  de la route  à porter  le casque ou à mettre la ceinture de sécurité.

 

Les usagers devront également   éviter   l’utilisation du téléphone portable dans la circulation.

 

Les forces  de sécurité contrôleront aussi les mouvements des véhicules affectés au transport des passagers et des marchandises.

 

Pour rappel , les mesures prises  par le gouvernement sont:

 

1. Dorénavant les contrôles diurnes et nocturnes de police seront rétablis                 sur toute l’étendue du territoire et ce pour compter du mardi 22 avril. Il sera exécuté par des personnels de la police, de la gendarmerie et du ministère chargé des transports. Ceux-ci seront clairement identifiables par des numéros matricules qui leur seront affectés à cet effet.

 

2. Les véhicules assurant le transport interurbain  de passagers de plus de douze (12) places et les camions remorques ou semi-remorques affectés au transport de marchandises ne sont plus autorisés à circuler la nuit entre 18h30 minutes et 05heures  du matin. Toutefois, cette restriction de circulation n’est pas applicable aux véhicules transportant des marchandises notamment des denrées périssables;

 

3. Les autocars assurant le transport de passagers sur de longues distances devront disposer de deux (02) conducteurs pour se relever;

 

4. Il est formellement interdit à tout véhicule en transit de transporter des passagers;

 

5. Tout véhicule ou camion, en panne, n’est plus autorisé à stationner sur la chaussée durant plus de six (06) heures;

 

6. Les véhicules manifestement vétustes seront retirés de la circulation;

 

7. Les propriétaires de véhicules ou de camions en circulation devront prendre toutes les dispositions pour équiper leurs véhicules en dispositif d’éclairage non éblouissant d’une part et de feux de gabarit d’autre part.

 

(Photo: Yark Damehame, ministre de la Sécurité et de la Protection civile)