Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

SOMDIAA prend le contrôle de la SGMT au Togo

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

La Société Générale des Moulins du Togo (SGMT) est passée dans les mains de SOMDIAA. Le groupe français, spécialisé dans la fabrication et la vente de farine ainsi que les coproduits de la minoterie, renforce ainsi sa présence en Afrique francophone.

 

Le groupe SOMDIAA, Société d’Organisation de Management et de Développement des Industries Alimentaires et Agricoles, annonce fin novembre dernier qu’il a finalisé avec les principaux actionnaires fondateurs l’acquisition de leurs participations dans la Société Générale des Moulins du Togo (SGMT). Le montant n’a pas été dévoilé.
La SGMT, située dans la zone portuaire à Lomé, est une société de transformation de blé en farine et en coproduits (semoule, germes de blé, son cubé, son fin, gros son, remoulage), d’une capacité de broyage de 420 tonnes/jour. La société achète le blé tendre de la Palice (France) et le blé semi-dur canadien (CWRS) qu’elle juge de meilleures qualités.
Paraétatique au début de sa création, la SGMT est devenue anonyme privée avec un capitale de 5.640.000.000cfa. Elle est certifiée Iso 9001 :2008 par l’organisme de certification allemande TÜVRHEINLAND après un audit réalisé en 2011.
SOMDIAA réalise une bonne affaire
Le groupe gérait déjà la Société le Grand Moulin du Cameroun (SGMC), la Société Meunière et Avicole du Gabon (SMAG), la Compagnie Générale d’Alimentation de La Réunion (COGEDAL) sur l’Ile de la Réunion.
En 2013, 200 000 tonnes de farine ont été produits par les moulins du Groupe SOMDIAA et uniquement commercialisées sur les marchés locaux.
Grace aux moulins du Togo, la capacité de broyage total du Groupe sera portée à 1 500 tonnes de blé par jour, et la capacité de production de farine annuelle à plus de 370 000 tonnes.

 

« A travers cette acquisition, le groupe SOMDIAA franchit une étape supplémentaire dans le développement de son implantation en Afrique »,   Alexandre Vilgrain, le président du Groupe.

« Cette opération renforce le poids de la filière meunerie dans le périmètre du Groupe »

 

Le leader dans le secteur agro-alimentaire en Afrique et pour l’Afrique.

 

Présent au Cameroun, en Centrafrique, au Congo-Brazzaville, en Côte d’Ivoire, au Gabon au Tchad, le groupe met en œuvre depuis 15 ans, une expertise en nouvelles techniques agricoles et agroalimentaires en Afrique.

 

Il développe des métiers de l’agro-alimentaire (sucre, farine, coton, aviculture, alimentation animale, etc.) au profit de marchés domestiques situés en Afrique francophone et dans l’Océan Indien. L’une de ses ambitions est de jouer un rôle important pour la sécurité alimentaire des pays dans lesquels elle est implantée.

 

En 2013, il a fait un chiffre d’Affaires de 388 millions d’euros.

 

(En photo, les usines de la SGMT à Lomé)