Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Soulagement pour les populations de Vo : les travaux de réhabilitation de la nationale n° 34 lancés

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Djagblé, Kpomé, Akodésséwa, Hahotoé, Akoumapé, Vogna, Anfoin…, voici quelques localités desservies par la route nationale n° 34, longue de 61 km. En état de délabrement avancé, cette route sera bientôt entièrement réhabilitée ;  les travaux ont été lancés hier jeudi 30 janvier 2014, par le ministre des Travaux publics et des Transports,  M. Ninsao GNOFAM,  

D’un coût total estimé à plus de  23 milliards FCFA,  financés par l’Etat togolais  et  la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD),  la nouvelle route se présentera  en rase campagne sous la forme d’une chaussée de 7m de large avec des accotements de 1, 50m de part et d’autre, soit une plateforme de 10 m . En agglomération, la largeur de la plateforme sera de 13 m  avec une chaussée de 9m de large et de 2 trottoirs de 2m de large de part et d’autre.  A l’entrée e  Lomé (de Kégué vers le collège St Joseph), elle se présentera sous la forme d’une chaussée 2×2 avec deux trottoirs  de 2m de large de part et d’autre et un terre-plein central de 2m de large.

Les ouvrages d’assainissement et de drainage seront  reconstruits sur le tronçon. En dehors des travaux routiers, il est prévu des aménagements connexes en faveur des populations riveraines: construction d’écoles, de dispensaires, de hangars de marché, d’une gare routière au départ de Lomé.

Les travaux vont durer 18 mois; sur le chantier 350 jeunes  de la préfecture de Vo seront employés.

Le contrôle et la surveillance des travaux seront  financés par la BOAD.

Pour le ministre GNOFAM,  cette route  est  un  axe majeur car desservant  l’une des zones minières du Togo.

(Photo: Ninsao GNOFAM, à droite, donnant le premier coup de pioche)

Franck