Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Stella Christiane DRABO , chargée de programme tourisme de la CEDEAO: “La politique régionale du tourisme dans l’espace CEDEAO, va nous permettre d’ orienter les actions à entreprendre en matière de développement de tourisme”

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

Les pays membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) nourrissent l’ambition de disposer d’une politique régionale de tourisme. Une démarche très avancée au niveau de l’Union économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (UEMOA).

Le document devra servir de cadre référentiel et de guide d’actions concertées des acteurs des divers Etats de cet espace régional en la matière.

En attendant la concrétisation de cette vision, une délégation de la direction du tourisme et de la libre circulation de la CEDEAO sillonne les Etats concernés, aux fins de susciter l’adhésion totale des acteurs en charge du domaine.

Le Togo était à l’honneur en début de week -end , où la délégation a échangé avec les responsables de l’activité touristique togolaise dont la contribution à l’élaboration du document est incontournable, selon Stella Christiane DRABO , chargée de programme tourisme de la CEDEAO.

Dans l’entretien qui suit, Stella DRABO a confié que la version finale de la politique régionale de tourisme de la CEDEAO pourrait être disponible en Septembre prochain.

Manationtogo.com : La politique régionale du tourisme de la CEDEAO est à l’étape de projet. Quel est le bénéfice de cet instrument pour les Etats membres de la Communauté ?

Stella Christiane DRABO : La politique régionale du tourisme dans l’espace CEDEAO, cadre référentiel va nous permettre de pouvoir orienter les actions à entreprendre en matière de développement de tourisme. Il est donc important que ces actions soient concertées afin que nous puissions nous inscrire dans une dynamique régionale, d’intégration mais aussi et surtout dans une synergie de tous les acteurs, qu’ils relèvent des administrations du tourisme (public), du privé ou des associations professionnelles œuvrant dans le domaine. Nous pensons que ce document servira de boussole à tous les Etats membres, et qu’il reflétera ou prouvera l’importance du secteur touristique. Enfin, nous souhaitons qu’au niveau de tous les pays membres, que le tourisme s’identifie à un secteur à forte potentialité de main d’œuvre et une réponse à la sempiternelle question du chômage des jeunes.

Manationtogo.com : La contribution togolaise est-elle vraiment nécessaire dans l’élaboration de ce document ?

Stella Christiane DRABO : Bien sûr qu’au niveau du Togo, la contribution des acteurs touristiques pétris de talents dans le domaine est incontournable. Nous avons besoin de leurs expériences, expertises et nous encourageons leur forte adhésion à ce projet.

Manationtogo.com : A quand la version finale de cette politique ?

Stella Christiane DRABO : On pourra se projeter sur la fin de l’année, au plus tard au mois de Septembre.