Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Togo/ Cantonnage : reprise des activités dans la région Centrale

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Pour le compte de l’année 2021, les activités dans le cadre du projet de cantonnage ont démarré en ce mois de mai dans la région Centrale. Plusieurs quartiers et localités de la région sont concernés.

Il s’agit de Yelivo, Wassarabou Aguidagbadé, Kéméni, Alhéridé, Kpagalam dans la préfecture de Tchaoudjo; du quartier Souroubiadé dans la préfecture de Blitta, et Watchalo dans la préfecture de Sotouboua.
Les activités se déroulent sous la conduite des CVD. Une partie des revenus sera investie dans de micro-projets de développement de ces communautés.

La région Centrale bénéficie déjà pleinement des bienfaits du cantonnage. Plusieurs communautés de cette région ont pu, grâce à ce projet, prendre en charge leurs besoins élémentaires en éducation, santé, eau et assainissement etc.

Mis en œuvre depuis 2014 par l’agence Nationale d’Appui au Développement à la Base (ANADEB), le projet de cantonnage vise à maintenir les abords des chaussées, les ouvrages de drainage et d’assainissement dans un état de propreté permanent afin de garantir la visibilité sur les routes et pistes rurales et d’assurer le bon écoulement des eaux pluviales et de ruissellement.

Désherbage, élagage des branches d’arbres qui avancent sur l’emprise des voies, remblayage des nids de poules principales, curage de caniveaux, dessouchage des arbustes, traçage  de rigoles… sont les principales activités du projet qui mobilisent les travailleurs de janvier à décembre sauf en février.
Financé par la SAFER (Société Autonome de Financement de l’Entretien Routier),  ce projet bénéficie d’un accompagnement technique du ministère en charge des Travaux publics dans l’identification des pistes et le suivi de l’exécution du projet. Dans l’exécution du projet, l’ANADEB s’occupe de la mobilisation des communautés, la mise en place et la redynamisation des CDB (comités de développement à la base) et l’ouverture de comptes pour les employés du projet.

4 155 travailleurs mobilisés pour 1254 km de voie entretenus, dont 342 Km de route bitumée, c’est le bilan du projet de cantonnage au titre de l’année 2020 dans la région Centrale.

Les travaux se résument en désherbage, curage de caniveaux, élagage des branches, rechargement des nids de poules.  Au total 34 villages de la région sont bénéficiaires du projet.