Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Togo: coup d’envoi d’un imposant projet de chaîne agroalimentaire porté par Global Trade Corporation SA

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Trois milliards de FCFA, c’est le coût d’un important projet de chaîne agroalimentaire lancé ce samedi 23 janvier 2021 par la société Global Trade Corporation SA, à Notsé, chef-lieu de la préfecture de Haho, environ 100 km au Nord de Lomé. Le coup d’envoi  des travaux a été donné par le Président du Conseil d’Administration de Global Trade Corporation SA, M. AWAGA Ghislain Emerice en présence du Directeur Général Adjoint, M. ALLEY Godwin, des cadres de la société, des personnalités de la localité.

Il s’agit à travers ce projet, de mettre en place des synergies entre des acteurs de l’agriculture , de l’élevage et de transformation des produits agricoles sur un même territoire; l’idée étant de valoriser tout le potentiel du secteur agroalimentaire togolais pour un développement inclusif.
C’est aussi un coup de pouce aux efforts du gouvernement togolais pour l’atteinte de l’axe 2 du Plan National de Développement (PND 2018-2022) tout en prenant en compte les réalités et spécifiés de notre pays.
Pour M. ALLEY GODWIN, ce projet a pour objectifs: le développement du secteur agroalimentaire au Togo dans une logique de chaîne de valeur agricole fermée; la participation à l’animation des filières choisies en agissant en priorité sur les enjeux de développement durable , d’innovation , de mis en marché , d’internationalisation et de gestion des ressources humaines; et l’organisation et la fédération des systèmes de coopération pour encourager la consommation locale au niveau national et international.
Il consistera en la mise en place d’une chaîne de production, de transformation et de distribution de produits agricoles et d’élevage principalement les spéculations végétales comme la pastèque, le soja , le gingembre et l’anacarde et les spéculations animales comme les volailles , les bovins , les porcins et la pisciculture.
Concrètement, le projet sera réalisé dans sa première phase sur une parcelle de plus de 500 hectares dans la préfecture de Kloto. A terme, le projet global sera réalisé sur 1500 hectares. Il occasionnera une production animale et végétale à grande échelle. Une partie de la production végétale sera directement destinée à la production animale et certaines spéculations comme l’anacarde, le gingembre conditionnées à l’usinage, seront directement destinées à la distribution et à la consommation.
Les spéculations animales seront quant à elles, assurées par un système d’abattage ultra moderne pour assurer la qualité et respecter les normes de production de viandes et de produits dérivés. Elles seront destinées à la distribution à de grandes sociétés de distribution alimentaire, des commerces de proximité, la restauration hors domicile, commerciale ou collective et à des industries agroalimentaires.
Le projet inclut un grand nombre de partenaires au niveau national et international. Sur le plan national, il vient conforter l’axe 3 du PND qui prône l’inclusion sociale de toutes les couches économiques, en l’occurrence toutes les personnes physiques ou morales ayant investi dans les projets de la GTC SA pour son développement et sa mise en valeur.
Le projet prend en compte par ailleurs les partenaires sur le terrain, notamment les différents acteurs de la chaîne de valeur intervenant au niveau de la production animale ou végétale et de la transformation de ses derniers en produits finis.
Les bénéficiaires de ce projet dont la première rentabilité doit être effective à partir du deuxième semestre 2021 sont principalement les partenaires de la GTC SA , les entreprises , les distributeurs etc…
A moyen terme, la GTC SA attend les résultats suivants de cet ambitieux projet:
– en agriculture : assurer la production agricole sur une superficie de 1000 ha de cultures tels que le soja avec une capacité annuelle de 2500 tonnes, le gingembre (6000 tonnes) et l’anacarde (500 tonnes)
– en élevage: assurer la production des animaux tels que les volailles avec une capacité annuelle de 120000 têtes (poulets de chair) et 80 000 têtes (pondeuses) ; les porcins avec une capacité de production de 40 000 têtes , les bovins avec une capacité de production de 20 000 têtes et également assurer la demande de poissons à travers la pisciculture.
Afin d’assoir sa notoriété, Global Trade Corporation SA entrevoit une collaboration dans un futur proche avec Zalach Holding de Ali Berbich , l’un des pionniers de l’agroalimentaire dans la sous région avec un chiffre d’affaires de 444 millions d’euros en 2012 afin de consolider l’intégration verticale et renforcer la part du marché togolais dans la sous région.
Premier secteur d’activité dans une vision amont-aval, l’agroalimentaire contribue à plus de 40% à l’économie togolaise et occupe 65% de la population active. En Afrique, ce secteur constitue un important levier de développement.

( Photo : les responsables de la Global Trade Corporation SA sur le terrain au lancement du projet)