Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Togo/ Covid-19 : se dirige-t- on vers la vaccination obligatoire ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

La vaccination contre le Covid-19 en cours dans le Grand-Lomé sera-t-elle rendue obligatoire dans les prochains jours ? La question vaut son pesant d’or, les informations en ce sens se faisant de plus en plus persistantes.

En effet, les nouvelles sur le front du Corona virus deviennent de plus en plus mauvaises. Le Togo est aujourd’hui à 2713 cas actifs. Rien que pour pour la journée d’hier vendredi 09 avril 2021, le pays a enregistré 165 nouveaux cas et un décès portant le nombre de victimes à 116. Le Grand-Lomé, nouvel épicentre de la pandémie, concentre à lui seul, près de 80% des nouvelles contaminations.
Pour stopper cette folle progression, le gouvernement fait feu de tout bois. Des mesures sont prises , mais l’espoir des autorités reposent sur le vaccin.
Ainsi cette semaine, la campagne a été élargie aux enseignants, aux ze
Zémidjan, aux agents d’ICAT, aux détenus, aux conducteurs d’engins à deux roues et aux personnes âgées de 30 ans et plus vivant dans le Grand-Lomé.
Mais face à la lenteur de l’opération qui se heurte à la réticence de la population, le gouvernement pourrait rendre le vaccin obligatoire dès la semaine prochaine.
Selon une source proche des autorités, le certificat de vaccination pourrait être exigé à partir de la semaine prochaine.«La carte de vaccination jouera un important rôle au cours des semaines et mois à venir», indique notre source.
Si cela s’avérait, le Togo ne serait pas le seul pays à opter pour cette solution extrême face à la réticence des populations vis-à-vis du vaccin. Des pays comme l’Israël aujourd’hui cité comme un exemple en matière de vaccination anti-covid, applique déjà cette mesure. Les résultats sont spectaculaires : le Corona virus perd sensiblement du terrain, et progressivement, les Israéliens retrouvent une vie normale.
La mesure est également en étude aux États-Unis et dans certains grands pays européens comme l’Allemagne et la France.

Par ailleurs, se fondant sur l’expérience du certificat de vaccin contre la fièvre jaune, obligatoire pour les voyageurs, des Etats envisagent un passeport vaccinal à l’échelle mondiale pour voyager d’un pays à l’autre.
Face à la menace , il est de la nature de tout gouvernement de chercher à protéger sa population, fût-il contre la volonté de celle-ci.