Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Togo/ DMK : le coup de massue du G5 !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Se dirige –t-on vers la dislocation de la Dynamique Monseigneur Kpodzro au Togo ? La question vaut son pesant d’or vu les multiples revers essuyés ces derniers temps par ce regroupement de partis politiques ayant soutenu la candidature d’Agbéyomé Kpodzro, président du MPDD (Mouvement Patriotique pour le Développement et la Démocratie) à l’élection présidentielle de février 2020.
De la défection de membres influents au camouflet reçu du Quai d’Orsay dans l’affaire du prétendu courrier fictif de félicitations de Macron à Faure Gnassingbé, le coup fatal à ce mouvement pourrait bien être cette sortie du G5 ( ambassades de France, de la République Fédérale d’Allemagne, et des États-Unis d’Amérique, de la Délégation de l’Union Européenne, et de la Coordination du Système des Nations Unies au Togo).
Dans une déclaration conjointe rendue publique mardi 11 mai 2021, « le G5 souhaite faire savoir que lors d’une réunion avec la Dynamique Monseigneur Kpodzro ( DMK) le 4 mai 2021, il a exhorté cette dernière à ne plus publier de communiqués attribuant des déclarations non vérifiées à des membres du G5 et l’a encouragé à participer au processus de concertation organisé par le Gouvernement ». Le G5 salue par ailleurs le processus de concertation en cours et appelle toutes les forces politiques togolaises à y participer.
Voilà qui devra mettre fin aux pratiques peu orthodoxes de ce regroupement qui passe pour maître dans la délation et les déclarations tonitruantes sans fondement, vouant aux gémonies le cadre de concertation entre les acteurs politiques initié par le gouvernement. Une pagaille qui n’a que trop duré !