Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Togo/ Emploi des jeunes : après Nunya Lab Lomé, voici Nunya Lab Dapaong !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Banm Lab, ou Nunya Lab Dapaong, c’est le nom du nouvel incubateur innovant lancé vendredi 21 mai 2021, à Dapaong, chef-lieu de la préfecture de Tône et de la région des Savanes.

Mis en place par le gouvernement togolais, à travers le Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ), et grâce à l’appui technique et financier du Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD), cette infrastructure de 70 millions de FCFA dédiée à l’incubation de startups au profit des jeunes entrepreneurs, vise à promouvoir l’auto-emploi et faciliter l’insertion économique et professionnelle des jeunes. Il permettra de promouvoir à travers les jeunes entrepreneurs et les start-ups, des solutions innovantes dans les secteurs porteurs clés du développement de la région autour de ses avantages comparatifs et compétitifs.
Il fait suite à Nunya Lab Lomé installé en 2019.
« Aujourd’hui, les jeunes entrepreneurs de Dapaong, les jeunes porteurs de projets de la région des Savanes, à leur tour disposent d’un espace de créativité pour travailler en designing, des solutions numériques au bénéfice des opportunités économiques qui sont dans la région. C’est une démarche qui consiste à mettre tous les acteurs ensemble, les jeunes, les promoteurs d’activités économiques de projets, les producteurs, les acteurs économiques de la région, toute la communauté, à trouver une solution qui participe au développement économique de la région mais aussi à l’insertion socio-économique des jeunes à travers l’entrepreneuriat, l’innovation », a déclaré Sahouda Gbadamassi-Mivédor, Directrice générale du FAIEJ. « L’approche de la mise en place de cet incubateur, en réalité, résulte de son caractère innovant de solutions numériques certes mais pour des opportunités économiques qui valorisent la région », a-t-elle ajouté.

Pour Myriam Dossou , ministre du développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, la diversité d’ initiatives en faveur de l’employabilité des jeunes (ANVT, EJV, THIMO, FAIEJ, PAEIJ-SP…) et de leur plein épanouissement, vise à n’en point douter, à apporter des réponses adaptées , des solutions spécifiques aux différents profils de jeunes togolais. « Dans sa vison, Nunya Lab est conçu comme un centre d’excellence des jeunes entrepreneurs qui proposent des solutions innovantes aux problématiques de développement auxquelles font face les populations pour un meilleur impact économique et social. Son rôle principal est de soutenir l’étape clé de gestion des projets innovants. C’est aussi une plateforme visant à promouvoir les talents, à encourager l’innovation. En tant qu’incubateur, Nunya Lab Dapaong aura l’avantage d’élargir la zone de couverture des offres d’accompagnement et d’incubation dans la région des Savanes. Le lancement de l’incubateur Nunya Lab, est l’aboutissement de l’engagement du gouvernement à impulser à la jeunesse togolaise une dynamique nouvelle pour libérer son génie et son potentiel », a-t-elle souligné.
Conformément aux engagements du Chef de l’Etat notamment « la poursuite de la mise en place des incubateurs de créativité pour les jeunes à raison d’au moins un (1) par région », un programme de déploiement des incubateurs en région a été engagé par le ministère en charge de la jeunesse. La mise en œuvre de ce programme contribuera au développement d’un Hub d’innovation digitale suivant la feuille de route 2020-2025 du gouvernement.

La cérémonie de lancement a été l’occasion de partager l’expérience de Nunya Lab Lomé et d’exposer les produits d’innovation des jeunes et des start-ups de la région des savanes.