Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Togo : Foda, un outil d’accompagnement technique des jeunes entrepreneurs

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Elaborée pour apporter un appui technique aux  jeunes  porteurs de projets d’entreprises, la Formation en développement d’affaires (Foda) se révèle un outil performant à plus d’un titre.  Grâce à la Foda, les jeunes élaborent  leurs plans d’affaires, démarrent ou  étendent leurs entreprises, et activités génératrices de revenus.

La Foda est conçue pour les porteurs de projets avec un niveau d’études inférieur ou égal au CEPD ; un niveau d’études compris entre la 6ème et le Bac ;  un niveau universitaire, du Bac au Bac +5. Les entrepreneurs qui souhaitent pérenniser leurs activités y trouvent également leur compte. La formation éveille l’esprit entrepreneurial chez les jeunes. Le projet propose plus de cent (100) exercices pour s’approprier les connaissances indispensables à la création et la gestion d’entreprise.

De façon concrète, la Foda  permet d’estimer de façon objective la part du marché, catégoriser les clients et les coûts. C’est aussi un excellent moyen pour  les calculs financiers depuis la détermination du coût global du projet jusqu’au seuil de rentabilité.

Depuis 2020, plus de cent quinze (115) facilitateurs Foda ont été enregistrés. Ils ont formé des jeunes dans les cinq (05) régions du pays, dans le cadre du projet d’opportunités d’Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV)​ ; vingt-quatre (24) formateurs ont formé ces facilitateurs Foda pour mieux impacter les populations ciblées.

Par ailleurs, grâce au Programme de développement communautaire en zones urbaines (PDC-Zu) dans la région des Savanes, cinq (05) plans d’actions de quartier ont été élaborés, avec cent vingt-huit (128) Volontaires d’engagement citoyen (Vec) accompagnés et initiés par la Foda.

La Foda contribue à la mise en œuvre  de la feuille de route gouvernementale 2020-2025.