Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Togo/ Jugements supplétifs pour 5000 élèves dans le Vo : nouveau geste salutaire des cadres Unir-Vo

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Pour le bien-être des populations de Vo, aucun sacrifice n’est trop grand pour les cadres Unir-Vo. En contact permanent avec leurs frères et sœurs, ces derniers multiplient les initiatives pour leur épanouissement.  Construction de  bâtiments scolaires, de mini-adductions d’eau, électrification, appui aux groupements, don de fournitures scolaires etc.,  les  actions des cadres Unir-Vo se comptent par centaines. La dernière en date et non des moindres, est l’établissement de jugements supplétifs à 5000 élèves.

Le précieux sésame a été officiellement  remis aux  bénéficiaires, vendredi 02 juillet 2021 par une   délégation  conduite par Aristide Agbossoumondé, secrétaire préfectoral Unir-Vo, et Charles Kokouvi Gafan, représentant des cadres Unir-Vo.  La délégation  s’est rendue  dans les cantons de Dzrékpo , Koutimé , Togoville  et Hahotoé .

Les jugements supplétifs ont été établis au cours des audiences foraines du 11 au 18 mai 2021.

Pour Djagni Akossiwa Mawunyo, directrice régionale de l’éducation Région-Maritime, cette action des cadres Unir-Vo, est salvatrice pour les parents et les élèves. Elle a exhorté dans la foulée, les parents à déclarer leurs enfants à la naissance afin de leur éviter des complications au cours de leur cursus scolaire.

Ce geste, à en croire le secrétaire préfectoral Unir-Vo, ne sera pas le dernier pour les cadres qui, d’ores et déjà, ont les yeux tournés vers les certificats de nationalité pour ces écoliers. « Comme on le dit souvent, l’acte de naissance c’est le premier diplôme et donc avoir un acte de naissance, cela permet d’étudier normalement, de disposer d’autres documents administratifs, d’être un vrai citoyen, de pouvoir voyager », a-t-il indiqué.

Parents, élèves et enseignants ont été également sensibilisés par  M. Agbossoumondé  sur la culture de la paix,  la cohésion sociale et le civisme qui sont, selon lui, les gages d’un développement harmonieux du Togo, sous la vision éclairée du Président national du parti Unir, le Président Faure Essozimna Gnassingbé.