Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Togo : le budget 2021 orienté vers  le bien-être social

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

La grande nouveauté de la loi de finances 2021  du Togo est qu’elle est davantage  tournée vers la satisfaction des besoins sociaux, bref  vers le bien-être social de la population. Ceci en lien avec l’ambitieuse feuille de route stratégique (2020-2025) du gouvernement.  

Voté vendredi 18 décembre 2020 par le parlement, le budget s’équilibre en ressources et en charges à 1 521,6 milliards de francs CFA. Les recettes budgétaires s’établissent à 839,6 milliards et les dépenses budgétaires sont chiffrées à 1 120,4 milliards. Le vote intervient dans le contexte actuel du corona virus. Néanmoins, les mesures de riposte économiques, fiscales et sociales permettent au Togo de rester debout. Pour preuve, l’économie du pays a connu une croissance de 0,7%. Mieux encore, les perspectives pour 2021 sont rassurantes. Elles permettent de tabler sur une croissance de 4,7% dans l’hypothèse d’une rapide maîtrise de la pandémie.

Le bien-être social mis en avant

Aujourd’hui, les indicateurs macroéconomiques du Togo sont au vert, avec un cadre stable et un taux d’endettement en dessous de la barre des 70% qui est la norme communautaire. Les pouvoirs publics accordent 445,1 milliards de francs CFA au social contre 401,7 milliards en 2020, ce qui équivaut à une hausse de 10,8 %. Précisément, 65,7 milliards sont alloués à l’agriculture et l’agro-industrie. 09 milliards de francs CFA sont réservés aux pistes rurales afin de faciliter l’accès des producteurs et des populations rurales aux marchés ainsi qu’aux infrastructures de base de santé et d’éducation.

La santé et l’éducation davantage soutenues

Le secteur sanitaire est crédité de 77,9 milliards de francs CFA pour un meilleur fonctionnement en 2021 tandis que 195,5 milliards sont dédiés à l’éducation, secteur incontournable dans le processus de développement national. S’agissant du numérique, le pays matérialisera davantage les projets d’identification biométrique, le e-administration, l’informatisation du casier judiciaire, etc. 25,5 milliards sont apprêtés à ces fins. Quant aux secteurs de l’eau et de l’énergie, 65,9 milliards leur seront consacrés en 2021.

Pour assurer la sécurité des citoyens et garantir la paix, le pays expérimentera la loi de programmation militaire. A cet effet, le Togo prévoit pour la défense et la sécurité, une allocation budgétaire de 82,5 milliards de francs CFA. Grosso-modo, le gouvernement consacre plus de la moitié du budget (53,7%) aux secteurs prioritaires notamment la santé, l’éducation, l’eau et l’énergie, l’agriculture, la protection sociale et l’inclusion financière. Malgré la crise sanitaire, le montant affecté à ces secteurs a connu une augmentation substantielle par rapport à l’année 2020 qui était de 52,9%.

(Photo: Sani Yaya, ministre de l’Economie et des Finances)