Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Togo : les progrès du PAEIJ-SP passés en revue

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Les acteurs impliqués dans la mise  en œuvre du Projet d’Appui à l’Employabilité et à l’Insertion des Jeunes dans les Secteurs Porteurs (PAEIJ-SP), passent en revue les  résultats de ce projet depuis mercredi 28 juillet 2021 à Kpalimé. Il s’agit pour l’Unité de Gestion du Projet (UGP) et ses partenaires techniques et financiers d’évaluer les progrès accomplis dans l’atteinte des objectifs et vers la pérennisation des acquis.

 

Les travaux consistent en l’examen conjoint des activités contractuelles de chaque prestataire de mise en œuvre : ONG, institutions de microfinance partenaires et banque commerciale.

Ainsi, les progrès réalisés, les difficultés de mise en œuvre et de suivi-accompagnement des bénéficiaires et celles liées à l’exécution des contrats sont présentés et discutés. Il en est de même pour les leçons apprises et les bonnes pratiques en matière de développement des chaines de valeur agricole et clusters agro-industriels. Les conditions nécessaires de durabilité des acquis du projet et de consolidation des clusters sont également passées aux peignes fins.

« Tous les aspects techniques et financiers du Projet seront scrutés pendant ces trois jours », a expliqué, à l’ouverture des travaux, M. AGBO Kossivi, Coordonnateur du PAEIJ-SP.

Pour lui, en 5 ans de mise en œuvre, les résultats du projet sont assez éloquents. « En dépit des résultats affichés la mise en œuvre n’a pas été sans encombre », a-t-il cependant reconnu, soulignant l’importance de cette revue qui doit permettre, au-delà des résultats, d’évaluer la collaboration  entre les différents partenaires du projet.   « Après deux ans de collaboration avec certains partenaires, quatre ans, voire cinq ans pour d’autres, il est capital que nous fassions une pause afin d’apprécier les avancées de cette collaboration en fonction des différents cahiers de charges, et bien entendu de la philosophie du projet en général », a souligné le Coordonnateur.

La revue  sera sanctionnée par des recommandations pour améliorer la performance des interventions pour la suite du projet.

L’objectif du PAEIJ-SP est de contribuer à créer les conditions d’une croissance économique plus inclusive à travers l’auto-emploi et l’insertion des jeunes dans l’économie formelle au Togo. Les activités du projet sont concentrées sous deux composantes : développement des compétences entrepreneuriales des jeunes dans les secteurs porteurs ; et appui à la mise en place d’un dispositif inclusif de financement.

Evaluation PAEIJ SP 2 bon 531x370 - Togo : les progrès du PAEIJ-SP passés en revue

(Photo de famille des participants)

Prévu pour 5 ans (2016 – 2020), le projet a été prolongé d’une année et prend donc fin le 31 décembre 2021. Il couvre tout le pays.

 

Principaux résultats enregistrés jusqu’au 30 juin 2021

Au 30 juin 2021, les résultats suivants ont été enregistrés : 28 PME/PMI sont appuyées dans 10 chaines de valeurs agricoles 1 420 primo-entrepreneurs individuels et 2 135 groupements sont accompagnés et intégrés dans les CVA des 30 PME accompagnées. 20 PME/PMI, 774 primo-entrepreneurs individuels et 1 159 primo-entrepreneurs en groupements ont bénéficié de crédits pour un montant global de 13,3 milliards FCFA. Par ailleurs, 35 000 emplois directs (27% pour les femmes) et 634 000 emplois saisonniers (23% pour les femmes) ont été créés

 

(Photo : vue partielle des participants au cours des travaux)