Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Togo/ MCC : les TIC et le foncier au cœur de la mise en œuvre du programme seuil

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Suite à la signature, le 14 février 2019, de l’accord de don du Programme Seuil d’une valeur de trente-cinq (35) millions de dollars, le gouvernement togolais et l’agence américaine de la Millennium Challenge Corporation (MCC) ont officiellement lancé le démarrage de la mise en œuvre de ce Programme  le 27 novembre 2020. C’était  au cours d’une cérémonie, présidée par le Ministre de l’Economie et des Finances, Monsieur Sani Yaya en présence de l’Ambassadeur des Etats-Unis au Togo, la représentante résidente de la MCC, les membres du gouvernement ainsi que la Coordination nationale de la Cellule MCA-Togo.

Le Programme Seuil du Togo sera mis en œuvre sur une période de quatre (04) ans et permettra de stimuler la croissance économique et réduire la pauvreté grâce à des réformes dans le secteur des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) et le secteur du foncier pour accélérer la productivité agricole.

Ce programme comporte deux (02) volets à savoir :

 

(i) le Projet de réforme des Technologies de l’Information et de la Communication qui vise à améliorer l’efficience des entreprises, la productivité, les investissements et la croissance grâce à un accès amélioré aux services des TIC de haute qualité à un coût raisonnable au Togo ; et

(ii) Le Projet de réforme foncière pour accélérer la productivité agricole qui a pour objectif d’améliorer la sécurité du régime foncier pour accroître les investissements dans le secteur agricole.

 

Ce programme est donc parfaitement aligné sur le plan national de développement, la déclaration de politique générale et la nouvelle feuille de route gouvernementale 2025.  Cette feuille de route qui trace un cap clair et déterminé pour faire du Togo un Pays de cohésion et de paix, et une Nation moderne avec une croissance économique inclusive et durable, se décline en 03 principaux axes à savoir i) Renforcer l’inclusion et l’harmonie sociales et consolider la paix ; (ii) Dynamiser la création d’emplois en s’appuyant sur les forces de l’économie ; et (iii) Moderniser le pays et renforcer ses structures.

A travers cette cérémonie, les deux parties, américaine et togolaise, s’engagent à opérationnaliser ce programme qui à terme contribuera à une amélioration significative des conditions de vie des populations togolaises.

Pour rappel, le Togo a été sélectionné par le Conseil d’Administration du MCC pour bénéficier du Programme Seuil suite à l’amélioration constante de sa performance sur les indicateurs qui se rapportent à la bonne gouvernance, aux libertés économiques et à l’investissement dans le capital humain.

La signature de l’accord de don a été faite le 14 février 2019 par Madame Cynthia Huger, Directrice Exécutive par intérim de la MCC pour la partie américaine et Monsieur Sani Yaya, Ministre de l’Economie et des Finances pour la partie togolaise.

A propos du Millenium Challenge Account

Organisme gouvernemental des Etats-Unis d’Amérique, Le Millennium Challenge Corporation (MCC) est une Initiative du Président Georges Bush, consacrée en 2004 par une Loi du Congrès Américain. Cet organisme a la charge de gestion du Millenium Challenge Account. Cette aide dont l’objectif est de réduire la pauvreté à travers la croissance économique durable est destinée d’une part aux pays en développement qui démontrent leur engagement pour le développement économique et la lutte contre la pauvreté, en satisfaisant des critères reconnus, acceptés par tous et indépendants de l’Administration, et d’autre part à ceux où l’aide rencontre les meilleures opportunités pour atteindre les résultats attendus, autrement dit, pour être efficace.

Ainsi, pour être éligible au programme Millenium Challenge Corporation, le pays doit remplir certains critères de performance, notamment la gouvernance juste, l’investissement dans le capital humain, et l’encouragement de la liberté économique.

Les domaines d’intervention du MCC sont variés et couvrent les infrastructures, les secteurs sociaux, le secteur productif, etc. notamment l’agriculture et l’irrigation, le transport (routes, ponts et ports), l’approvisionnement en eau potable et l’assainissement, la santé, la lutte contre la corruption, les droits fonciers, l’éducation, les finances, le développement des entreprises, les réformes de politique, etc.

Le MCC gère les différents Comptes du Millénaire (Millennium Challenge Accounts) financés exclusivement par le Congrès américain.

Chaque année, le Conseil d’Administration de la MCC se réunit pour sélectionner des pays éligibles et mettre au point une proposition d’aide du MCA. Le Conseil examine la performance des pays en voie de développement, notamment, les indicateurs de politique indépendante et transparente : une gouvernance juste, l’investissement dans le capital humain, et l’encouragement de la liberté économique.