Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Togo/ Nouveaux prix à la pompe : les explications du gouvernement

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Depuis vendredi 11 juin 2021, les prix des produits pétroliers ont subi une hausse suite à un réajustement opéré par le gouvernement sur proposition du comité de suivi des fluctuations des cours des produits pétroliers

Dans un communiqué rendu public ce même jour, le gouvernement explique que cette réévaluation est liée à l’évolution du cours du dollar et du baril du pétrole passé de 18 USD à 73,03 USD au 9 juin 2021, soit une augmentation de plus de 277%.
«Malgré cette augmentation, le Gouvernement Togolais a continué à soutenir les prix à la pompe.
Au 31 mai 2021, ce soutien massif aux consommateurs s’est élevé à 13 067 989 172 FCFA», précise le communiqué.
Sans cette subvention, les prix réels à appliquer seraient de :
– Super sans plomb : 595 FCFA/l ;
– Gasoil : 568 FCFA/l ;
-Pétrole lampant : 417 FCFA/l.
A titre de comparaison au plan sous-régional, tous les pays voisins ont déjà répercuté la hausse. Les prix pratiqués dans ces pays se présentent ainsi qu’il suit :
– Bénin : Super sans plomb : 505 FCFA ; Gasoil : 520 FCFA ; Pétrole lampant : 510 FCFA
– Ghana : Super sans plomb : 595 FCFA ; Gasoil : 605 / 610 FCFA ;
Les nouveaux prix à pratiquer à compter de ce jour sur toute l’étendue du territoire togolais s’élèvent pour le Super sans plomb à 505 FCFA ; le Gasoil : 520 FCFA et le Pétrole lampant  : 400 FCFA. Du reste et malgré la situation, le prix du pétrole lampant ne va augmenter que faiblement (environ 6,6%). Le gaz n’augmente pas du tout et reste subventionné.

Ces prix subventionnés dégagent un manque à gagner pour l’Etat évalué à 5 380 978 537
FCFA pour la période de janvier à mai 2021.
«Les prix du baril de pétrole continueront à être surveillés afin d’anticiper au maximum sur les mesures techniques d’ajustement», conclue le communiqué du gouvernement.