Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Togo : des investissements massifs dans l’éducation

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Le 27 septembre 2021,  près de  trois  millions de jeunes togolais ont repris le chemin de l’école. Une rentrée scolaire intervenue sur fond de mesures sociales et d’actions multiformes visant à offrir de meilleures conditions d’études et de travail aux apprenants  (en particulier les plus vulnérables) et aux enseignants. Dans la cagnotte, une somme de 195,5 milliards de FCFA destinée à  tout le secteur qui bénéficie depuis quelques années d’importants  investissements.

Une rentrée pas comme les autres

« Rentrée scolaire solidaire », c’est l’une des initiatives du gouvernement togolais pour cette rentrée académique 2021-2022.  Elle vise entre autres,  à accroître la rétention des élèves  issus des familles pauvres dans le système scolaire et permettre à chaque enfant de jouir du droit à l’éducation.

Aux manettes, le ministère chargé de l’Action sociale qui, depuis quelques semaines,  sillonne le territoire  offrant  fournitures scolaires et autres articles.  Cet appui est destiné à près  de  5 000 élèves défavorisés, orphelins ou vivant avec un handicap. Ils  vont bénéficier de 200 000 cahiers, 150 000 stylos et crayons, des bicyclettes, cartables, trousses, lampes de poche et tableaux magnétiques qui les aideront à étudier dans de meilleures conditions.

Des efforts soutenus d’année en année

En 2021, plus de  195,5 milliards de francs CFA sont consacrés au secteur de l’éducation,  contre 25 milliards il y a 16 ans. Face à la covid-19, les autorités ont élevé le niveau des infrastructures éducatives ; augmenté le nombre du personnel encadreur ; pris des mesures pour aider les élèves et les parents et pour garantir un cadre d’études sûr et de qualité.

Ainsi, près de 350 salles de classes ont été construites et équipées de table-bancs ;  343 autres salles ont été réhabilitées. Incessamment, les décideurs feront accroître ces nombres avec la construction de 94 salles de classe et 209 sanitaires pour compléter les 733 cabines de latrines déjà réalisées. Par ailleurs, les travaux de construction de 30 000 salles de classe, objectif quinquennal bien visible dans la feuille de route gouvernementale, ont commencé.

Autre nouveauté cette rentrée, les pouvoirs publics ont pris la résolution de gérer de façon rationnelle les effectifs à travers la mise en place d’un système de double flux dans les établissements dont les effectifs sont pléthoriques.

En outre, un numéro vert (8250) a été mis en place au profit des élèves et personnel enseignant pour une écoute continuelle afin d’améliorer leurs conditions de travail et de mieux les encadrer.

En matière de ressources humaines, le pays a procédé au recrutement de plus de 2 200 enseignants et 300 inspecteurs et conseillers pédagogiques pour le compte de l’année 2021-2022.

Durant l’année scolaire 2020-2021, environ 485 000 candidats ont bénéficié d’une promesse électorale devenue très rapidement une mesure présidentielle en vigueur, accueillie très favorablement par la population. Il s’agit de la gratuité des frais d’inscription aux examens nationaux.

Aujourd’hui, plus de 90 000 élèves bénéficient en moyenne chaque année des repas réguliers grâce au programme national de cantines scolaires.

En 2017, un programme de protection sociale dénommé « School Assur » a été lancé pour prendre soin des écoliers et élèves. Il s’occupe des consultations, analyses, sollicitations de pharmacies, hospitalisations, chirurgies. Depuis lors, il a permis d’enregistrer plus de 2 500 000 prises en charge.

Plus encore, l’éducation préscolaire et primaire est gratuite depuis 2008 au Togo.