Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Un gouvernement électronique bientôt disponible au Togo dans un an

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

13 milliards, c’est le montant du prêt que la Chine accorde à travers Exim Bank, pour financer l’e-gouvernement, un projet de gouvernement électronique imaginé par l’Etat togolais.

 
Ce projet prévoit au bout d’un an, le raccordement de 500 bâtiments administratifs par fibre optique.

 
287 institutions et 439 bâtiments publics et privés seront interconnectés à partir de 219 sites de la ville de Lomé.
Les travaux de ce projet ont été lancés par le Chef de l’Etat en début de semaine, en présence de l’ambassadeur de Chine au Togo, Liu YUXI.

 
Pour la ministre togolaise des postes et de l’économie numérique Cina Lawson, “Le projet E-Gouvernement permettra à l’administration togolaise d’être plus compétitive, plus fiable, plus proche de l’administré à travers le service en ligne et sera utilisé comme levier pour moderniser cette administration togolaise”.

 
La ministre a également précisé que ce projet est destiné à améliorer le taux de connectivité à internet, et à rendre les services publics plus accessibles aux usagers.

 
Rappelons que la réalisation des travaux a été confiée à la société Huawei Technologies.