Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Un nouveau marché pour Bassar

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

Bassar, ville située à environ 395 km au nord-ouest de Lomé , a un nouveau marché. Le joyau a été inauguré samedi dernier par Mme Victoire Tomégah-Dogbé, ministre du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, en présence de son collègue des Travaux Publics et des Transports et plusieurs autres personnalités , natives du milieu.

D’une valeur de 400 millions FCFA financés par la Présidence de la République, le marché de Bassar compte 22 hangars d’une capacité de 1500 places, un bloc administratif, un bloc latrine, une boucherie et un magasin de stockage. Le sol entièrement dallé, offre une facilité de circulation à travers le marché.

La construction de ce marché en remplacement de l’ancien devenu exigu et frappé de vétusté , entre dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de Soutien aux Microprojets Communautaires (PSMICO) , exécuté par l’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base (ANADEB), bras opérationnel du ministère en charge du Développement à la Base, dans l’exécution de la Politique Nationale de Développement à la Base (PNDB).

Réputé pour ses ignames, le marché de Bassar est un important carrefour commercial pour la région de la Kara.

Véritable attrait touristique, la place du marché située au pied d’une imposante montagne surplombant une partie de la ville, offre une magnifique vue d’un paysage pittoresque.

Vous avez mérité ce marché, il est à vous. Prenez-en soin comme vous le feriez de votre maison“, a lancé Mme Tomégah-Dogbé, à la population de Bassar. Ce joyau, a-t-elle expliqué, s’inscrit dans la vision du Chef de l’Etat d’offrir à la population togolaise, notamment celle à la base, un minimum vital commun: éducation, soins de qualité, eau potable, électrification…

Cette vision, a poursuivi Mme Tomégah-Dogbé, se traduit par l’élaboration de divers programmes dont le PSAEG( Programme de Soutien aux Activités Economiques des Groupements) , les plateformes multifonctionnelles, le programme de volontariat national, le FAIEJ ( Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes) , le FNFI ( Fonds National de la Finance Inclusive) , le Programme de Soutien aux Microprojets Communautaires (PSMICO) qui a permis de réaliser 500 ouvrages sociocommunautaires ( hangars de marché, magasins de stockage, adduction d’eau, électrification…) dans 20 préfectures réparties sur toute l’étendue du territoire national. ” Ce travail se poursuit; nous n’avons pas le droit d’arrêter. C’est une dynamique et nous allons la poursuivre“, a insisté le ministre en charge du Développement à la Base.

Acteur et témoin de la réalisation de ce marché, M. Ninsao Gnofam, ministre des Travaux Publics et des Transports, a exprimé sa gratitude au Chef de l’Etat pour cet ouvrage qui, selon lui, vient allonger la liste de ses œuvres à Bassar.

Pour sa part , le Préfet de Bassar, M. Pierre Sikou Agba, s’est félicité des actions entreprises dans la ville par le gouvernement: construction de route, extension du réseau de la TdE (Togolaise des Eaux), électrification, forages…

” Nous ferons de l’entretien de ce joyau un devoir civique”, a promis pour sa part, le Chef traditionnel de la ville de Bassar.

Le marché de Bassar s’anime les samedis et offre une multitude de produits agricoles, dont l’igname.