Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Un salon est dédié à l’immobilier

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

Le secteur immobilier connait depuis quelques années, une forte croissance qui pourrait attirer des investisseurs et créer des milliers d’emplois et constituer une source non négligeable de revenu dans l’économie du pays s’il est bien géré et bien organisé.

C’est partant donc sur cette base, qu’il est conçu le salon international de l’immobilier et de l’habitat de Lomé (en abrégé FEST’IMMO), qui se déroulera du 07 au 09 août prochain, et qui réunira des professionnels de l’immobilier, des juristes du droit fiscal et du droit des affaires, des politiques, des banquiers, des architectes, géomètres et spécialistes de l’énergie.

C’est une initiative de la société “Elom et Kékéli”, spécialisée dans plusieurs domaines dont l’immobilier.

L’objectif selon les promoteurs, est de contribuer à la professionnalisation de l’activité immobilière au Togo.

Ce salon consacré à l’immobilier est le premier du genre au Togo ; il bénéficie du soutien de la Banque africaine de développement et de nombreux autre partenaires dont le ministère de l’urbanisme et de l’habitat.

Pour Me Fiatuwo Sessenou ,le ministre de l’urbanisme et de l’habitat, ‘ce salon participe à l’atteinte dans une certaine mesure à l’atteinte des objectifs fixés par la SCAPE et fera du Togo, la capitale de l’immobilier ’.

Rappelons qu’il ya quelques semaines, le gouvernement togolais signait avec un groupement de société de promotion immobilière pour donner un coup d’envoi à un projet pilote de constructions de logements sur une surface de 12,5 ha à Adidogomé (banlieue nord-ouest de Lomé).

Ce premier projet de construction de logements sociaux dénommé « la cité Mokpokpo » devra à terme comporter 1000 logements sociaux.

Pour cette phase pilote, il est attendu 420 maisons basses de type 2, 3 voire 4 pièces, et 120 appartements en immeubles collectifs à des prix abordables, des espaces verts et une école.

(Photo: Me Fiatuwo Sessenou , ministre de l’urbanisme et de l’habitat)