Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

VIH: réduire les nouvelles infections et les décès

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

œuvrer à la réduction des nouvelles infections et les décès liés au VIH, c’est aussi l’objectif assigné par les autorités togolaises à la lutte contre ce fléau du siècle. En la matière, le pays enregistre des résultats encourageants.

Entre 2010 et 2018, les nouvelles infections au VIH sont réduites de 31%. Néanmoins, ce score, comme dans la plupart des pays de l’UEMOA et d’Afrique de l’Ouest et du Centre, reste en deçà du taux de réduction fixé par la communauté internationale d’ici 2020.
En effet, d’ici 2020, la communauté internationale a prévu de réduire de 75 % le nombre des nouvelles infections par rapport au niveau de 2010.
Pour ce qui concerne la réduction des décès liés au VIH, le Togo sur ce plan, a obtenu l’un des meilleurs résultats de la sous-région (-34 %)
Là aussi , le résultat est en deçà du seuil fixé par la communauté internationale, c’est-à-dire 75% à l’horizon 2020.
Même situation dans la plupart
des pays en Afrique de l’Ouest et du Centre.