Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Journée Internationale de l’Alphabétisation 2014 : l’alphabétisation, un levier de développement durable

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

 

Le 8 Septembre de chaque année, le monde entier célèbre la Journée Internationale de l’Alphabétisation (JIA). Cette journée, la 49ème cette année, est placée sous le thème: « Alphabétisation et développement durable ». Il s’agit à travers ce thème, de mettre l’accent sur l’importance de l’alphabétisation pour un développement qui répond aux besoins des générations présentes sans compromettre ceux des générations futures.

 

A cette occasion, Mm Dédé Ahoéfa Ekoué, ministre de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation a rappelé les actions du gouvernement dans le domaine de l’alphabétisation et a annoncé des activités pour un processus pilote d’intégration de l’alphabétisation fonctionnelle dans les différents secteurs du développement au Togo.

 

Selon la ministre, 793 millions d’adultes dans le monde n’ont pas de savoirs et compétences nécessaires pour comprendre les enjeux actuels du développement et s’impliquer activement dans la vie sociale, politique et économique de leurs communautés. Au Togo, selon l’enquête MICS réalisée en 2010, l’analphabétisme touche 977.000 jeunes et adultes soit un taux de 43,3% ; un analphabétisme marqué par de fortes disparités régionales et des disparités liées au genre en défaveur des femmes. Or l’alphabétisme est considéré comme un accélérateur de développement dans la mesure où il permet l’acquisition de connaissances, compétences, attitudes et valeurs nécessaires pour la construction d’un monde vivable et viable. Des compétences à partir desquelles les populations pourront mener des actions de développement personnel ou collectif.

 

Par ailleurs, Mme Dédé Ahoéfa Ekoué a indiqué que le gouvernement organiserait dans le cadre de la célébration de la journée en différé, le 9 octobre prochain, un atelier stratégique sur l’intégration de l’alphabétisation fonctionnelle dans les programmes et projets nationaux de développement.

 

Après avoir énuméré les actions entreprises par son département aux plans stratégiques et opérationnels visant à réaliser le développement durable du pays en ligne avec le plan sectoriel de l’éducation, la ministre a salué l’ octroi d’une subvention pour l’alphabétisation de 1200 femmes sur toute l’étendue du territoire national, en cette année 2014 .

 

Mme Ekoué espère que ce travail ouvre la voie vers un processus pilote d’intégration de l’alphabétisation fonctionnelle dans les différents secteurs. « Notre espoir est d’autant plus grand que cette prise en compte intersectorielle de l’alphabétisation  permettra d’avoir un effet multiplicateur sur les résultats de projets tant en termes d’ampleur et d’impact  que de pérennisation », a-t-elle souligné avant d’ajouter: « Je voudrais assurer tous les acteurs du sous secteur de l’alphabétisation de l’engagement du gouvernement à mettre tout en œuvre pour les accompagner de manière efficiente dans les efforts de lutte contre l’analphabétisme dans le pays ».

 

C’est depuis 1965 que l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO), a institué la Journée Internationale de l’Alphabétisation lors du Congrès Mondial des ministres de l’éducation sur l’élimination de l’analphabétisme, à Téhéran en Iran. Cette journée offre une occasion pour non seulement sensibiliser et informer l’opinion nationale et internationale sur l’ampleur et les méfaits de l’analphabétisme ainsi que les conséquences qu’il peut avoir sur le succès des individus et de la société en général, mais aussi faire des plaidoyers à l’endroit des autorités publiques et privées, des médias, des partenaires techniques et financiers, des organisations non gouvernementales et de toute la population pour une mobilisation générale autour de la lutte contre l’analphabétisme dans les communautés humaines.