Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Journée Mondiale des Consommateurs: l’ATC met l’accent sur les coûts et la qualité de la téléphonie

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

La  31ème  Journée internationale des Consommateurs  a été  célébrée  hier  15  mars 2014.  En prélude à cet événement,  l’Association Togolaise des Consommateurs (ATC)  en collaboration avec l’Autorité de Régulation  des Secteurs  des Postes et Télécommunication (ART&P) ,  a organisé  vendredi 14 mars  à Lomé, une table ronde  sous le thème « Téléphonie : Respecter nos droits ».

 

A  travers cette rencontre,  l’ATC  veut  mettre  l’accent  sur  les préoccupations  et les doléances  des consommateurs  afin d’amener  les opérateurs de téléphonie  à améliorer  davantage  la qualité  des  prestations et services , a expliqué M. Bénétti GAGALO, Vice-président de l’ATC.

 

Selon  lui, si  le  thème  de cette année est  essentiellement  basé sur  la téléphonie,  c’est parce que  les télécommunications  sont  de plus en plus utilisées  dans presque tous les secteurs tels que les banques,  les assurances, la médecine,  l’enseignement, l’administration, la poste,  les transports,  la communication et autres.

 

Aussi les organisateurs de  la Journée Mondiale des droits des consommateurs au Togo, ont-ils  saisi  l’occasion pour présenter  une liste  de  préoccupations  et doléances des  utilisateurs  à l’endroit des opérateurs de la téléphonie fixe et mobile dans notre pays. Les coûts  très élevés des communications ; la mauvaise qualité des réseaux par moments ; la qualité de la connexion  internet , sont entre autres sujets ayant fait l’objet de discussions  au cours de la table ronde.

Pour  rappel,   la Journée des  Consommateurs  a  été adoptée  le 15  mars 1983 par  les  Nations Unies pour défendre  les droits des  consommateurs. Le thème  principal de cette  année dans  le monde  est  « Nos droits  en matière de Téléphonie ».

 

(Photo: Aladjou Agouta, Secrétaire général de l’ATC)