Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Togo : Lomé abrite la 71è session du comité régional de l’OMS en mode virtuel

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

La 71è session du  Comité régional de l’organisation mondiale de la santé (OMS) se tient depuis mardi 24 août et ce jusqu’au 26 août 2021, en mode virtuel à Lomé.

 47 ministres de la santé du continent africain prennent part à cette rencontre annuelle consacrée à la santé publique en Afrique. Au nombre des participants, figurent les responsables de l’OMS dont son Directeur général, Dr Tedros Adhanom Gebreyesus, la Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, Dre Matshidiso Moeti et plus de 400 délégués.

Le Premier Ministre togolais, Victoire Tomégah-Dogbé a pris part aux travaux d’ouverture. Elle a  fait   le point des actions de riposte  menées  par le Togo contre  la pandémie de Covid-19. « Pour y faire face, le Togo a adopté une riposte holistique faisant appel à toutes les compétences et à la contribution de tous. Nous avons ainsi mis en place dans notre pays, des organes dédiés. Nous avons réhabilité et construit des centres de prise en charge et de tests et opérationnalisé des mesures d’accompagnement telles que, les transferts monétaires digitalisées aux populations les plus vulnérables et les plus affectées. Le plus récent volet de la lutte engagée contre la pandémie, est celui de la vaccination dont nous avons commencé la campagne en mars 2021. À ce jour, 350 mille Togolais ont eu au moins une dose de vaccin et 170 mille sont entièrement vaccinés. La lutte contre la Covid-19 s’intègre dans la feuille de route gouvernementale 2020-2025 qui est issue de notre Plan national de développement et qui vise à bâtir le socle d’une protection sociale élargie à travers la mise en place d’un système de santé robuste, inclusif et résilient. », a déclaré Victoire Tomégah-Dogbé.

Les travaux vont permettre aux délégués, d’examiner et d’approuver les politiques, activités et plans financiers régionaux visant à améliorer la santé et le bien-être des populations.

La riposte à la Covid-19, l’accélération de l’élimination du cancer du col de l’utérus, l’amélioration de l’accès aux technologies d’assistance de la santé numérique, le renforcement d’une riposte intégrée à la tuberculose, au VIH, aux infections sexuellement transmissibles et à l’hépatite, l’élimination de la méningite à l’horizon 2030 et le financement durable de l’OMS, sont les sujets qui alimentent les travaux.

Le ministre togolais de la santé, de l’hygiène publique et de l’accès universel aux soins, le Prof Moustafa Mijiyawa a été élu par ses pairs, président de la 71è session du comité régional de l’OMS avec deux vice-présidents. Il s’agit du ministre de la santé de Botswana et celui de Sao Tomé-et-Principe.