Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Togo/ Unité de transformation de manioc à Atakpamé : l’autre succès du PAEIJ-SP

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

La Banque Africaine de Développement (BAD), a financé à coup de 1 323 623 637 FCFA, à travers le PAEIJ-SP (Projet d’Appui à l’Employabilité et à l’Insertion des Jeunes dans les Secteurs Porteurs), une unité de transformation de manioc, portée par la NSCPA (Nouvelle Société de Commercialisation des Produits Agroalimentaires). Basée à Atakpamé, 160km au nord de Lomé, elle  a été inaugurée  le 20 mai 2021.

L’industrie a une capacité de transformation de 50 tonnes de manioc par jour ; autour d’elle gravitent 3 520 producteurs organisés en 480 groupements, 07 agrégateurs et un logisticien pour les services de mécanisation et de transport.

A terme, l’entreprise veut se positionner comme un leader dans le secteur agroalimentaire.

La mise en service de cette unité de transformation est le couronnement des efforts de Koffi Dodzi Ognankitan, jeune entrepreneur agricole chevronné et dynamique, responsable de la NSCPA.

Produire du champignon à partir des déchets biodégradables issus de l’unité de transformation, c’est l’autre ambition nourrie par Koffi Dodzi Ognankitan, qui s’inscrit ainsi dans la préservation de l’environnement.