Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Tourisme: les agents des établissements hôteliers en formation

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Un atelier de formation de trois jours à l’intention des agents des établissements hôteliers  de Lomé Centre , s’est ouvert ce matin à Lomé. Organisée par l’Union Togolaise de l’Hôtellerie (UTH), cette  formation  est la première d’une série qui doit s’étendre progressivement aux autres quartiers de Lomé et à toutes les régions touristiques du Togo.   Elle  s’inscrit dans le cadre du démarrage prochain de la classification des hôtels, restaurants et agences de voyage du Togo. Elle vise notamment  à renforcer  les capacités professionnelles des agents afin de permettre aux hôtels  de remplir les critères de qualification professionnelle exigés par la réglementation pour classement des hôtels.

Pour M. Sanwogou Tignoaré,  président de l’UTH, et président de la CNACET ( Commission Nationale d’Agrément et de Classement des Etablissements de Tourisme),   les promoteurs  d’établissements hôteliers doivent accompagner l’Etat dans ses efforts pour l’amélioration et la redynamisation du secteur touristique au Togo. ” Il est impérieux que, nous hôteliers, pour accompagner le Gouvernement dans la concrétisation de sa vision , jouions notre partition par l’amélioration de la qualité  de nos hébergements  dans tout son ensemble afin de renforcer la compétitivité de notre destination touristique”, a-t-il indiqué.

  1. Locoh-Donou Hilaire, PDG de l’hôtel Eda Oba, a pour sa part, appelé les hôteliers à l’unité “pour que l’hôtellerie prenne un visage digne de ce nom au Togo“, a-t-il plaidé. Pour lui, le tourisme est un levier de développement dans tous les pays de l’UEMOA et le Togo ne doit pas être du reste. Aussi a -t-il  invité tous les hôteliers à contribuer à la promotion du secteur touristique au Togo.
  2. Gnazou N’Daam, Directeur de cabinet du ministère du Tourisme, abonde dans le même sens. ” Là où progresse le tourisme, la pauvreté recule”, a-t-il déclaré, précisant que le tourisme est source de création d’emploi et de richesse.  C’est pourquoi, a-t-il rappelé, l’Etat en collaboration avec l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) a doté le secteur d’un plan visant à le redynamiser.

Par ailleurs , M. Gnazou N’Daam  , s’est félicité de la tenue de l’atelier , qui selon lui , vient à point nommé  parce que répondant aux aspirations de l’UEMOA , qui dans la mise en œuvre  de sa politique commune du tourisme  met un accent particulier sur le  renforcement des capacités du personnel hôtelier.

Dans un tout autre registre, le Directeur du cabinet s’insurge contre la prolifération anarchique des établissements hôteliers au mépris des règles existant  dans le secteur. ” C’est avec amertume que nous constatons la création anarchique des hôtels dans le non respect des règles régissant le secteur”,  s’est -il plaint avant de rappeler que depuis le 1er septembre, un délai de six mois a été accordé à tous les promoteurs hôteliers pour se faire enregistrer auprès de la CNACET . “Dans deux , il n’ y aura pas d’hôtel  au Togo qui ne sera pas classé“, martèle M. Gnazou N’Daam .

L’hygiène alimentaire et corporelle;  l’accueil et vente dans une entreprise hôtelière; le service réception; connaissance des produits et matériels d’entretien de chambres et salles de bain…  sont autant de sujets qui feront l’objet de communications au cours de cet atelier.

( Photo: table d’honneur à l’ouverture de l’atelier)